2020-10-22T11:43:47Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/contrat%20sante/contratsante675.jpg

Actualités Modifié le 22 octobre 2020

Le Contrat local de santé nantais, 2ème génération

Depuis novembre 2019, Nantes dispose d’un nouveau Contrat local de santé (Clsa2). Un contrat multi partenarial pour développer des actions en faveur de la santé sur le territoire nantais. Quels en sont les objectifs ? Qu’offre-t’il dans le quotidien de chacun ? Décryptage.

1. Pourquoi un Contrat Local de Santé ?

Contrairement à d’autres métropoles en France, la Ville de Nantes a fait le choix de conserver la santé publique au cœur des compétences municipales. Convaincue que la « Santé de tous se gagne à plusieurs », la collectivité a signé un Contrat Local de Santé, en 2012, avec différents partenaires comme l’Agence Régionale de Santé, la Préfecture des Pays de la Loire et Nantes Métropole. L’objectif ? Avancer collectivement et de manière coordonnée pour réduire les inégalités sociales ou territoriales en matière de santé, par le biais d’actions concrètes sur le terrain. En novembre 2019, cinq nouveaux partenaires institutionnels ont signé le nouveau contrat local de santé (Clsa2) : le département de Loire Atlantique, le CHU, la CPAM, le CCAS et l’Éducation nationale. Objectif du contrat local de santé : avancer collectivement et de manière coordonnée pour réduire les inégalités sociales ou territoriales en matière de santé, par le biais d’actions concrètes sur le terrain à partir de diagnostics partagés.

2. Comment se décline le contrat Local de Santé ?

Le CLSa se décline à travers un plan d’action en 5 axes : favoriser le bien-être psychique des Nantais, favoriser l’accès aux droits et aux soins des publics vulnérables, développer le parcours de santé de l’enfant, promouvoir des environnements favorables à la santé des Nantais et, enfin, faciliter le bien vieillir. Il sollicite également les propositions et l’expertise des habitants, par le biais d’un appel à projet annuel ouvert aux associations nantaises.

3. Pourquoi favoriser la prévention et la promotion en santé ?

Le bien-être et la bonne santé d’une population se vivent à tous les âges et relèvent de nombreux facteurs qui touchent notamment les environnements de vie (habitat, quartier, déplacement, l’accès à une alimentation saine, de qualité et accessible à tous, conditions socio- économiques...), la qualité du système de soins et son accès, autant de déterminants sur lesquels il est possible d’intervenir par des actions de prévention et de promotion-information pour favoriser le bien-être de vie, limiter les maladies (psychique et physique), voire les éviter. Dans cet esprit, le contrat local de santé vise à contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des nantais·ses dans leur bien-être en santé.

4. Qu’est ce que permet concrètement le CLSa ?

Le CLSa permet de sensibiliser les publics de tous les âges aux questions de santé. Du côté des enfants, tous les élèves reçoivent un bilan de santé, complété d’un bilan infirmier en CE2. Les parents sont invités à participer à des ateliers sur l’alimentation dans les multi-accueils tandis que les personnes âgées peuvent se rendre dans des restaurants intergénérationnels ou profiter d’animations et d’informations sur la santé dans les EHPAD.
Côté santé mentale, trois lieux d’écoute sont ouverts à Nantes Nord, aux Dervallières et à Malakoff. Les habitants sont également les bienvenus au café associatif d’usagers en santé mentale, géré par l’association le Nouveau Cap. Des conférences-débats (Focus Santé) sont gratuites et ouvertes à tous sur des thèmes de santé. Enfin, chaque année, des semaines d’informations sur la santé mentale (les SISM) sont organisées. Elles s’articulent autour de ciné-débats, spectacles de danse ou théâtre, d’expositions et de conférences sur une thématique en lien avec la santé mentale.

5. Un appel à projets commun annuel 2021

Le contrat local de santé permet à la Ville de Nantes,  à l’Agence régionale de santé, à la Préfecture de la Loire Atlantique, à Nantes Métropole, de proposer aux associations nantaises un appel à projets annuel commun sur des thématiques ciblées dans le contrat.
Au regard des données de l’observation locale, et en complément des actions existantes, les actions issues de l'appel à projets commun 2021 viseront prioritairement les domaines où les inégalités territoriales ressortent fortement (accès aux droits et aux soins, nutrition, addictions) et toucheront plus particulièrement certaines catégories de la population. Quatre thématiques ont été arrêtées : la santé mentale, la prévention des conduites à risque, la nutrition (alimentation et activités physiques), l’accès aux droits, aux soins et aux dépistages des personnes vulnérables.

Il est possible de répondre à cet appel à projets jusqu'au 11 décembre 2020 minuit.

Appel à projet : documents à télécharger