2020-11-24T16:15:24Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/covoiturage/covoitmauves675.jpg

Actualités Publié le 24 novembre 2020

Covoiturage : une voie dédiée à la Prairie-de-Mauves fin 2021

Nantes Métropole va expérimenter une voie de 2,2 km réservée au covoiturage sur ce boulevard situé à l’est de Nantes. Les travaux se dérouleront à l’été 2021 pour une mise en service en fin d’année.

Les aménagements sur le boulevard de la Prairie de Mauves, qui voit circuler 25 000 véhicules par jour, seront réalisés dans les emprises de voirie existantes.
Les aménagements sur le boulevard de la Prairie de Mauves, qui voit circuler 25 000 véhicules par jour, seront réalisés dans les emprises de voirie existantes.

C’est une des solutions prônées dans le Plan de déplacements urbains 2018-2027 de la Métropole pour limiter le recours à la voiture solo. Le développement du covoiturage franchit une nouvelle étape avec l’étude d’une voie réservée sur le boulevard de la Prairie-de-Mauves à Nantes. L’expérimentation est envisagée pour la fin de l’année 2021. Le programme d’aménagement et l’enveloppe financière du projet ont été votés au bureau métropolitain du 20 novembre 2020.

Le projet consiste à créer une voie supplémentaire de 2,250 km sur la file de droite dans le sens sortant depuis Nantes vers le périphérique (la voie entrante reste inchangée). Seuls y seront autorisés les véhicules transportant deux personnes et plus – y compris le conducteur – ainsi que les véhicules de secours et transports collectifs.

Un gain de 8 minutes en heures de pointe

La voie réservée au covoiturage offrira un temps de parcours avantageux. « Demain, en permettant un gain de temps moyen de 8 minutes pour les utilisateurs, la nouvelle voie dédiée sur le boulevard de la Prairie de Mauves deviendra un argument supplémentaire pour la pratique du covoiturage sur ce secteur », observe Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, souligne de son côté l’intensification du maillage du territoire « pour que tous les habitants puissent bénéficier du covoiturage » : « Plus de 250 aires sont aujourd’hui labellisées en Loire-Atlantique ».

Piloté par Nantes Métropole, le projet est estimé à 500 000 € TTC (comprenant les équipements et travaux, ainsi que les mesures d’évaluation), subventionné par la de la Caisse des Dépôts à hauteur de 35 % des dépenses d’investissement. Une évaluation de l’expérimentation est prévue pour mesurer la pertinence du projet et pérenniser la voie le cas échéant.

À noter

Trois autres axes routiers pénétrants sont encore à l’étude pour y envisager des aménagements similaires. Il s’agit de la route de Pornic, le boulevard de la Vendée sur l’A83 et le chemin de la Justice (parallèle à la RN 137).

Ça peut vous intéresser