2020-03-02T10:46:58Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/8mars/8%20marsprogr675.jpg

Actualités Publié le 02 mars 2020

8 mars 2020 : demandez le programme !

Plus de 40 rendez-vous sont proposés tout au long du mois de mars pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes.

Sport, conférences, ateliers… le mois de mars sera dédié à l’égalité femmes-hommes.
Sport, conférences, ateliers… le mois de mars sera dédié à l’égalité femmes-hommes.

Accès aux droits, représentations, partage de l’espace public… les inégalités entre les femmes et les hommes sont une réalité. Si les acteurs du territoire s’engagent toute l’année pour faire évoluer les mentalités, le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes reste un moment clé pour sensibiliser et remobiliser le grand public. A cette occasion, une quarantaine de rendez-vous sont proposés tout au long du mois de mars à Nantes et dans toute la métropole.

Contes à Rebours

Redécouvrez Cendrillon, Blanche Neige et Shéhérazade sous un nouveau jour.
Dans ce spectacle fort et engagé, l’actrice Typhaine D revisite les contes de fées de manière égalitaire. Un show qui alterne slam, poésie, stand-up et récit. Découvrez son interview ici.

Sportez-bien, les filles !

Fitness, remise en forme, handball, accrosport… Des dizaines de séances de sports seront organisées dans les différents quartiers du 2 au 8 mars à l’occasion de Sportez-bien, les filles ! Cette semaine sportive se terminera sur la course Odyssea, en faveur de la lutte contre le cancer du sein dimanche 8 mars.  « Lancé il y a 12 ans, Sportez-bien les filles a pour but de promouvoir la diversité des pratiques sportives dans l’ensemble des quartiers et à déconstruire les clichés et les stéréotypes de genre, explique Valérie Marqueton, responsable de l'Évènementiel Sportif à Nantes Métropole. Les filles aiment faire du sport et s’intéressent au football et aux sports de combat, des disciplines trop longtemps réservées aux garçons.  Petit à petit, la mixité gagne du terrain, les sportives de haut niveau commencent à être reconnues et suscitent des vocations. Il faut encourager cette tendance ! » À vos baskets !

Les sorcières dans l’histoire, des procès aux symboles féministes

Traquées par l’Inquisition, brûlées à Salem, les sorcières ont maintenant la cote dans la pop culture. Pour de nombreuses féministes comme Mona Chollet ou Silvia Federici, elles apparaissent avant tout comme un symbole de la condition des femmes. C’est pourquoi Fanny Bugnon, maîtresse de conférences en histoire et études sur le genre propose d’explorer la figure de la sorcière depuis le Moyen-âge à travers une conférence.

Le Printemps des fameuses

« Féminismes  en tous genres », c’est le thème de cette nouvelle édition du printemps des fameuses. Un festival ouvert à toutes et à tous qui propose des rencontres, des ateliers et des événements. Il se décline en deux temps forts : le festival In, au Stéréolux du 19 au 20 mars et le festival Off, au quatre coins de la ville pendant tout le mois de mars. « Écoféminsme, féminisme intersectionnel, féminisme essentialiste… il existe une multitude de façon de penser le féminisme et de militer, explique Eric Varin, coorganisateur de l’événement. Cette édition sera l’occasion de les présenter, de les distinguer et de comprendre leurs points de divergence. Nous aborderons aussi la question du Genre, extrêmement importante, et des questions en tout genre : les règles, la contraception ou les discriminations au sein des entreprises. »

Femmes oubliées et invisibles, rendons-leur la parole. Espace Simone de Beauvoir

« 2020 marque un certain nombre d’avancées significatives sur l’émancipation et la libération de la parole, soutient Harmony Gouret, coordinatrice de l’espace Simone de Beauvoir à Nantes, l’omerta se lève, y compris dans des milieux très secrets comme le sport et le cinéma, mais il reste trop de situations que l’on passe sous silence. Les femmes vieillissantes, exilées ou en situation de prostitution sont trop souvent ignorées, invisibilisées ou stigmatisées. C’est pourquoi l’Espace Simone de Beauvoir propose un cycle intitulé « Femmes oubliées et invisibles, rendons-leur la parole ». » Au programme : une conférence sur la « fabrique de la ménopause », un karaoké féministe ou encore deux projections de documentaires suivies de rencontres avec les réalisatrices les 11 et 17 mars.

Atelier Négotraining

23 %. C’est l’écart de salaire entre femme et hommes aujourd’hui en France. Pour lutter contre cette inégalité, la chaîne RSE d’Audencia, épaulée par la plateforme RSE de Nantes Métropole a lancé les ateliers #NégoTraining. L’objectif ? Donner les clés d’une négociation salariale réussie aux femmes. Auprès de deux coachs, elles pourront apprendre, par petits groupes, à négocier leurs salaires mais aussi des avantages ou encore des horaires aménagés.

Découvrez le programme complet de l'édition 2020.

Ça peut vous intéresser