2021-05-19T08:27:41Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/terrasses/Jamin-800.jpg

Publié le 19 mai 2021

Déconfinement : le retour des terrasses et des rues piétonnes

Les bars, cafés et restaurants rouvrent leurs terrasses à partir du 19 mai. Pour soutenir cette reprise très attendue, la Ville de Nantes et Nantes Métropole reconduisent le dispositif des terrasses éphémères et la piétonisation de plusieurs rues de Nantes Centre. Périmètre, horaires… Tout ce qu’il faut savoir.

Comme au printemps 2020, une vingtaine de rues de Nantes Centre redeviennent piétonnes cet été pour accompagner la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants.
Comme au printemps 2020, une vingtaine de rues de Nantes Centre redeviennent piétonnes cet été pour accompagner la réouverture des terrasses des cafés et des restaurants.

Bonne nouvelle pour tous ceux qui aiment flâner et profiter des terrasses. Une vingtaine de rues de Nantes Centre redeviennent piétonnes pour l'été. Approuvée par les citoyens dans le cadre de la démarche d’évaluation participative « La Rue pour tous », cette mesure avait été mise en place après le premier confinement pour accompagner la reprise d’activité des bars, cafés et restaurants. Objectif ? Permettre aux établissements, limités par des jauges réduites, d’étendre leurs terrasses pour accueillir leurs clients en toute sécurité sanitaire, tout en favorisant la vie de quartier et les mobilités douces (marche, vélo).

Un an plus tard, la Ville de Nantes et Nantes Métropole reconduisent le dispositif pour accompagner la levée progressive des restrictions sanitaires à partir du 19 mai. Le périmètre est même légèrement étendu avec la piétonisation de deux nouvelles rues : Fouré et de Colmar, dans le quartier Madeleine Champ-de-Mars. Il restera en vigueur jusqu'au 15 novembre 2021.

Carte des rues exceptionnellement réservées aux piétons du 19 mai au 15 novembre 2021.

Les commerçants impliqués pour animer ces rues

Ces rues ont été choisies sur la base d'une étude technique qui a confirmé que leur fermeture à la circulation automobile a un impact mesuré pour le quartier. Mais surtout, parce qu’il s’y trouve à chaque fois un collectif de commerçants moteurs et motivés pour faire vivre ces piétonisations. En lien avec le collectif Culture Bar-Bars, ces professionnels s’impliquent aussi bien dans l’animation – avec des propositions qui ne devront pas dépasser 22h une fois que le couvre-feu aura été assoupli– que dans la régulation des publics. Ils vont s’assurer entre autres du respect des mesures sanitaires et des autres usagers de l’espace public et du voisinage, en particulier pour permettre la circulation des personnes à mobilité réduite.

« Le 19 mai est une étape importante et très attendue par le grand public comme par les acteurs économiques, en particulier par les cafés, hôtels, restaurants, commerces et les professionnels du tourisme, souligne Johanna Rolland, maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole. Nos collectivités sont à leurs côtés depuis le début de cette crise, et elles le sontune nouvelle fois pour accompagner ces réouvertures ».

Protocoles sanitaires, sécurité, animations, mesures de soutien… Au quotidien, les services municipaux et métropolitains travaillent avec les représentants du secteur (CCI, Plein Centre, Unacod, GNI-Grand Ouest, UMIH, Chambre de métiers et de l’artisanat, collectif Culture Bar-Bars, Voyage à Nantes) pour faire en sorte que le retour progressif à la vie normale se passe le mieux possible, pour les usagers, comme pour les commerçants et les riverains.

Fruit de ce travail partenarial, la charte proposant des règles dérogatoires d’occupation de l’espace public est reconduite, elle aussi, du 19 mai au 15 novembre 2021 pour permettre aux cafetiers et aux restaurateurs d’étendre leurs terrasses. La collectivité renforce également la présence de la police municipale sur tout le centre ville.

Les terrasses prennent leurs aises jusqu’au 15 novembre

Comme en 2020, les restaurateurs et cafetiers nantais peuvent étendre gratuitement leur terrasse afin de respecter les règles de distanciation sociale entre les tables et leur garantir une activité économique suffisante. Ceux qui n’ont pas d’espace extérieur peuvent mettre en place une terrasse éphémère en installant leurs tables directement sur l’espace public, ou sur une place de stationnement, si l’espace le permet. Des terrasses partagées peuvent également être mutualisées entre plusieurs établissements.

De nouvelles aides pour soutenir les commerçants

« Afin de soutenir une reprise durable de l’activité », Johanna Rolland a par ailleurs annoncé qu’elle soumettra au conseil métropolitain du 29 juin une série de mesures supplémentaires, spécifiquement destinées aux commerces :

  • Prolongement de l'exonération des droits d’occupation de l’espace public pour les terrasses à Nantes jusqu’au 31 octobre 2021.
  • Programme de soutien à la transition écologique. Anti-gaspillage, réduction des déchets, livraisons à domicile responsables… Suite à une proposition de Plein Centre, du GNI Grand Ouest et de l’UMIH 44, une expérimentation sera lancée cet automne avec 200 commerces nantais pour aider les cafetiers, hôteliers et restaurateurs à concrétiser leurs engagements en matière de transition écologique.
  • Des community managers pour accélérer la transition numérique. Dans le prolongement du soutien apporté au site de e-commerce local Ma Ville Mon Shopping, Nantes Métropole va lancer un travail collectif avec les acteurs économiques et les écoles du numérique pour aider les commerçants indépendants à accélérer leur transition numérique. Objectif : leur proposer, à partir de septembre 2021, un accompagnement individuel renforcé afin de développer leur visibilité sur internet.