2022-04-27T15:31:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/muguet/muguet675.jpg

Actualités Publié le 27 avril 2022

5 choses que vous ne saviez pas sur le muguet

Le saviez-vous ? La fleur porte-bonheur que l’on s’offre le premier mai est produite juste à côté de chez vous. Voici quelques anecdotes clés pour devenir incollable sur ce fameux muguet nantais.

60 millions de brins de muguet sont récoltés chaque année dans la région. ©Céline Jacq
60 millions de brins de muguet sont récoltés chaque année dans la région. ©Céline Jacq

1. Il est majoritairement produit en Loire-Atlantique

La Loire-Atlantique produit 60 millions de brins de muguet, c’est à dire 85 % de la production nationale. Une dizaine de producteurs assurent la plantation et la récolte, avant de le vendre à travers toute la France : de Lille à Marseille en passant par Paris... Ainsi que dans d'autres pays francophones comme la Belgique.

2. Il se plante et se récolte à la main

Bien que son économie soit très dynamique (20 millions d’euros par an) et que la fleur ait toujours la cote auprès des jeunes générations, la récolte du muguet est encore très traditionnelle. Les griffes de muguet se plantent en pleine terre et sont récoltés à la main, entre trois et cinq ans plus tard. Près de 7 000 personnes, saisonniers, étudiants, retraités et travailleurs agricoles participent à la récolte chaque année.

3. Son héritage reste contesté

Même s’il est apprécié en Europe depuis le Moyen âge et porté en parure pendant les fêtes printanières, une anecdote raconte que c’est le roi Charles IX qui a popularisé la fleur. En déplacement, il se serait vu offrir un brin de muguet qu'il aurait trouvé magnifique. Il aurait ensuite pris l’habitude d’en offrir à son tour à chaque dame de la cour au printemps. Beaucoup plus tard, en 1941, sous l’occupation allemande, le Maréchal Pétain fait évoluer la tradition dans la France de Vichy. Les ouvriers célébraient déjà le 1er mai comme la journée mondiale des travailleurs et portaient des églantines rouges, symboles de la lutte sociale. Pour éviter le rouge « trop communiste », Pétain fit remplacer l’églantine par le muguet blanc et instaura à la place la fête du « Travail et de la Concorde sociale ». Malgré la récupération politique, le muguet est finalement resté populaire dans la tradition ouvrière et reste le symbole du premier mai.

4. Il est populaire à Nantes depuis les années 30

Depuis les années 30, les vendeurs de muguet ont des stands en ville. Hier, la fleur était vendue à l’occasion de la fête du lait de mai, aujourd’hui, tout le stock est écoulé le jour du 1er mai. Un vrai challenge pour les producteurs qui doivent livrer cette plante fragile le bon jour. La récolte et l’emballage ont lieu quelques jours avant, entre le 20 et le 26 avril.

5. Il porte bonheur, mais il est toxique

Même s’il sent bon et qu'il est sensé porter chance et bonheur à la personne à qui vous l’offrez, n’essayez pas de le manger : le muguet est très toxique, pour les humains comme pour les animaux. N’essayez pas non plus de boire l’eau dans laquelle il a trempé, offrez la plutôt à quelqu’un que vous n’aimez pas !

La récolte en images. © Céline Jacq

muguet9.jpg
muguet17.jpg
Muguet02.jpg
muguet3.jpg
muguet4.jpg
muguet5.jpg
muguet6.jpg
muguet7.jpg
muguet8-1.jpg
muguet8.jpg
muguet12.jpg
muguet13.jpg
muguet14.jpg
muguet15.jpg
muguet16.jpg
muguet18.jpg