2022-05-11T10:26:21Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/nature-environnement/48%20agriculture/paysages-nourriciers-daviais-cjacq-675.jpg

Actualités Publié le 11 mai 2022

48 h pour (re)découvrir le jardinage et l'agriculture en ville !

Parade, végétalisations, parcours culinaires… Samedi 14 et dimanche 15 mai, les 48 H de l’agriculture urbaine, le grand festival du jardinage urbain, sont de retour à Nantes et dans la métropole avec une série d’animations gratuites, les mains dans la terre. Avis aux citadins en mal de jardin !

 

Le festival concentre sur deux jours une multitude d’événements ouverts au grand public pour mettre en lumière les initiatives locales autour de la transition agroécologique et alimentaire.  © Garance Wester / Nantes Métropole
Le festival concentre sur deux jours une multitude d’événements ouverts au grand public pour mettre en lumière les initiatives locales autour de la transition agroécologique et alimentaire. © Garance Wester / Nantes Métropole

Tendance de fond, le jardinage et l’agriculture urbaine séduisent de plus en plus de citadins. La métropole nantaise n’échappe pas au mouvement. Selon une enquête réalisée en 2018 par l’Agence d’urbanisme de l’agglomération nantaise (Auran), 21 % des ménages du territoire cultivent leurs propres légumes, 13 % des fruits et 6 % consomment les œufs de leur poulailler ou des des poules de leur entourage ! À Nantes en particulier, où 80 % de la population vit en appartement, les listes d’attente pour obtenir une parcelle de jardin familial ne cessent de s’allonger. « On assiste à un vrai changement de regard des habitants, observe Julien Blouin, spécialiste de l’agriculture urbaine, fondateur de l’agence de conseil We Agri. Cultiver un lopin de terre est l’occasion de s’accorder du temps, en plein air, pour pratiquer une activité physique qui nous reconnecte à la nature ».

Si vous ressentez ce besoin irrépressible de vous mettre au vert, même en ville, sachez que de nombreuses solutions existent : jardins collectifs, potagers solidaires, prêts de jardin, etc. Pour les découvrir et rencontrer les associations, particuliers ou collectivités qui les portent, rendez-vous les 14 et 15 mai aux 48 h de l’agriculture urbaine. Ce festival participatif, organisé tous les ans au printemps depuis 2016, se tient cette année dans 11 villes de France. À Nantes, c’est la 6e édition.

L’événement concentre sur deux jours une multitude d’animations ouvertes au grand public pour mettre en lumière les initiatives locales autour de la transition agroécologique et alimentaire. « Les 48 h visent à rapprocher les habitants des villes des campagnes qui nous entourent, résument les associations La Sauge et Nantes Ville Comestible, qui orchestrent le festival dans la métropole. L’objectif est de multiplier les espaces cultivés en ville, promouvoir les pratiques agricoles sobres en gaz à effet de serre, sensibiliser les citadins aux grands enjeux de la planète et les amener à mettre les mains dans la terre, une réponse simple et efficace à la transition écologique. »

La ferme urbaine de l’Agronaute installée dans les locaux de l’ancien MiN de Nantes, rue du Sénégal, abrite le village des 48h. © Thierry Mézerette / Nantes Métropole
La ferme urbaine de l’Agronaute installée dans les locaux de l’ancien MiN de Nantes, rue du Sénégal, abrite le village des 48h. © Thierry Mézerette / Nantes Métropole

L’Agronaute, QG du festival

La ferme urbaine installée dans les locaux de l’ancien MiN de Nantes, rue du Sénégal, abrite le village des 48h. Au menu, samedi de 11 h à 19 h : des conférences,  un atelier cuisine zéro gâchis, des formations au bouturage ou au compostage, un marché des producteurs, une vente de plants potagers et d’aromatiques, ou encore un show culinaire façon Top Chef, organisé en partenariat avec le festival Franquette. L’occasion d’apprendre à cuisiner les produits locaux et de repartir avec tous les ingrédients pour reproduire chez soi les recettes mijotées en direct par des restaurateurs !

Une Végéparade musicale et festive

Si vous avez un costume couleur aubergine ou une perruque orange carotte, c’est le moment de les sortir de vos placards ! Les chars s’élanceront du square Daviais, près de la Petite-Hollande, samedi à 15h30, pour une déambulation végétalo-musicale de deux heures dans Nantes célébrant les acteurs « de la graine à l’assiette ». Rendez-vous dès 14h30 pour se maquiller. Sur le parcours : lancer de bombes à fleurs, distribution gratuite de paniers de légumes et sachets de graines, sound-systems et chars végétalisés… Cette parade déjantée est attendue à 17h30 à l’Agronaute, pour poursuivre la fête en musique jusqu’ 2 h du matin.

Top départ de Nantes, Paysages nourriciers 2022

Le festival lancera officiellement une nouvelle saison de plantation dans les potagers solidaires créés en plein crise sanitaire par la Ville de Nantes. Salués par l’association nationale et internationale des maires et élus locaux pour le développement durable, qui leur a décerné en avril 2022 le prix citoyenneté des trophées Eco Actions, ces 25 « Paysages nourriciers » sont cultivés par les jardiniers municipaux et par des citoyens bénévoles pour fournir gratuitement des légumes locaux et de saison aux habitants les plus démunis. Les curieux pourront profiter des 48 h pour découvrir notamment le potager de Pirmil. Dimanche 15 mai de 11 h à 14 h, la BricoLowtech et les habitants du quartier invitent les volontaires à participer à la plantation de la prochaine récolte et partager un apéro zéro déchet.

Ça peut vous intéresser :
Potagers solidaires : jardiner pour la bonne cause !

Des parcours mains dans la terre

Tout le week-end, de 10 h à 19 h, des acteurs se mobilisent pour faire découvrir les différents visages de l’agriculture urbaine, à Nantes et dans la métropole. À Vertou, par exemple, vous pouvez participer à un atelier plantations sur un ancien terrain de football réhabilité en tiers-lieu maraîcher (samedi 14 à 10 h), apprendre à reconnaître et à cuisiner les plantes sauvages comestibles des bords de Sèvre (samedi 14 à 16 h) ou encore vous initier à la biodynamie (samedi à 10 h). Au programme également : un ciné-débat au cinéma Bonne-Garde à Nantes (samedi de 14h à 16h), un atelier jardinage à Carquefou (dimanche de 14 h à 17 h), ou encore un parcours « Laruekadugou » au Café du vélo à Rezé (samedi de 12 h à 14 h).

Un forum pour les pros

Festival grand public, les 48h sont aussi un rendez-vous incontournable pour les porteurs de projets. L’événement débute samedi 14 de 10h à 13h30 à l’Agronaute par un forum professionnalisant sur le thème « Comment s’installer en agriculture en lien avec la Ville ? ». Les acteurs essentiels de l’accompagnement et de la formation agricole (Chambre d’agriculture, SAFER, GAB 44, CAP 44…) seront présents et des producteurs urbains et péri-urbains, cultivant en bio, viendront témoigner de leur rapport au territoire urbain, des freins et des leviers pour lancer un projet agricole.

 

Pratique

48 H de l'agriculture urbaine
Samedi 14 et dimanche 15 mai 2022
À Nantes et dans la métropole
Festival gratuit
Programmation compète et inscriptions sur le site des 48 h de l’agriculture urbaine.