2022-03-10T17:25:59Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/histoire%20et%20patrimoine/memorial%20abolition%20esclavage/m%c3%a9morial%20abolition%20esclavage_675.jpg

Actualités - Mis à jour le 10 mars 2022

Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage, monument politique et artistique

Le monument implanté sur le quai de la Fosse, inauguré en mars 2012, marque le lien de Nantes avec son passé de premier port français de la Traite atlantique, et rend hommage à ceux qui ont lutté et luttent encore contre l'esclavage.

Inauguré le 25 mars 2012, le monument rend hommage à ceux qui ont lutté et luttent encore contre l’esclavage dans le monde.(© Rodolphe Delaroque).
Inauguré le 25 mars 2012, le monument rend hommage à ceux qui ont lutté et luttent encore contre l’esclavage dans le monde.(© Rodolphe Delaroque).

« Une évocation métaphorique et émotionnelle de la lutte, principalement historique mais toujours actuelle, pour l’abolition de l’esclavage » : c’est ainsi que les artistes concepteurs du Mémorial, le plasticien Krzysztof Wodiczko et l’architecte Julian Bonder, décrivent le monument dont Nantes célèbre le 10e anniversaire. Le Mémorial est le seul lieu de mémoire dédié à l’esclavage en France métropolitaine. Au delà, c’est l’un des plus importants au monde consacrés à la traite atlantique, à l’esclavage et à son abolition.

C’est un lieu parmi les plus visités de la ville et c’est un élément de compréhension de ce qu’est Nantes et ce qu’a été Nantes

Olivier Chateau, adjoint au patrimoine

Le Mémorial se présente comme un espace de méditation et de recueillement dédié aux millions de victimes de la traite atlantique. Il célèbre également les luttes, les résistances, les combats pour l’égalité. Lumière et reflets du fleuve, choix des matériaux qui mêle pierres de l’ancien quai, bois, béton brut… le Mémorial de l’abolition de l’esclavage porte un message universel de solidarité et de fraternité pour les générations futures en affirmant la valeur des droits de l’Homme. Dans le prolongement du parcours souterrain, un espace dédié replace la traite atlantique dans son contexte : clés historiques et géographiques, chiffres, carte, chronologie soulignent l’ampleur des faits historiques.

Chaque année, le Mémorial est le lieu symbolique des cérémonies du 10 mai, commémorant la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions. Depuis son ouverture, le site a déjà accueilli des rencontres internationales, des expositions temporaires, des personnalités du monde entier. « Ce n’est pas un lieu de mort, un outil figé comme une trace mémorielle. C’est un acteur très fort sur lequel on s’appuie, souligne Bertrand Guillet, directeur du château des Ducs de Bretagne - Musée d’histoire de Nantes d’insister. Ces 10 ans, ce n’est pas une simple célébration. On est à un moment de maturité dans la relation entre le Mémorial et le Musée, qui constituent un binôme opérationnel sur les questions de mémoire et d’histoire. »

Site du Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Le Mémorial en chiffres

10

ans d’existence

1 600 000 visiteurs

60 000 élèves en visite guidée scolaire