2021-09-28T10:07:13Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/HipOpsession/hip-opsession675.jpg

Actualités Publié le 28 septembre 2021

Hip Opsession fait son retour en musique

Privé de son volet danse en février pour cause de crise sanitaire, le festival piloté par Pick Up Production revient du 1er au 9 octobre avec une édition musicale et nomade. Au programme : concerts, conférences et projections à Nantes, Rezé et La Chapelle-sur-Erdre. Focus sur 5 temps forts à ne pas manquer.  

Les maîtres du beatbox, Saro et Alexinho, proposeront mercredi 6 octobre un ciné-concert Oggy et les cafards au théâtre de Rezé. Crédit : Frédéric Grimaud.
Les maîtres du beatbox, Saro et Alexinho, proposeront mercredi 6 octobre un ciné-concert Oggy et les cafards au théâtre de Rezé. Crédit : Frédéric Grimaud.

« Back dans les bars » : soirée d’ouverture 

Vendredi 1er octobre, Hip Opsession s’associe au collectif Culture Bar-Bars pour proposer des concerts et des DJ sets disséminés dans les bars et les cafés-cultures nantais. Une soirée d’ouverture qui résonnera comme « une grande et belle séance de retrouvailles » pour ces acteurs malmenés par la pandémie. « Commencer le festival dans les bars, c’est une volonté depuis plusieurs années, souligne Pierrick Vially, coordinateur et programmateur. Les artistes démarrent dans ces lieux, c’est important de ne pas oublier d’où l’on vient. » Au programme notamment : Meuz et Baba à la Trinquette, Sage et DJ Maüs chez Duchesse, DJ Don’s au Mojo…

Rencontre musicale avec Rocé 

Parrain du festival, le rappeur Rocé revient pour défendre son dernier EP Poings serrés. Avant son concert au Ferrailleur, il participera à deux sessions d’écoute gratuites au château des ducs de Bretagne samedi 2 octobre. « On écoute beaucoup de musique sur des formats nomades qui ne sont pas forcément valorisants, précise Pierrick Vially. L’idée, c’est de se poser pendant 2 heures avec l’artiste qui nous aide à décortiquer le processus de création. Nous travaillons avec Sonorium, une société parisienne qui propose un matériel haut de gamme. » La première écoute, de 14h à 16h, sera consacrée à l’album Top départ sorti il y a 20 ans. Rocé présentera ensuite la compilation Par les damné.e.s de la terre de 17h à 19h. « C’est une œuvre militante de grande qualité qui rend hommage à tous les laissés-pour-compte. Nous avons proposé au château d’accueillir cette écoute car elle fait écho à leur cycle Expression(s) décoloniale(s). » 

Conférence participative 

Au milieu des concerts et des DJ sets, les conférences et les projections ont une place de choix dans la programmation d’Hip Opsession. « Le partage de connaissances, c’est le socle du festival. Proposer à des artistes et des journalistes de prendre la parole sur des thèmes sociétaux, c’est une excellente façon de parler du patrimoine hip-hop et de défendre des valeurs. » Toujours dans le cadre d’Expression(s) décoloniale(s), Célia Sauvage, docteure en études cinématographiques et audiovisuelles, proposera le dimanche 3 une conférence participative en deux temps sur les clips de rap français et américain. Rendez-vous au château, de 14h à 16h puis de 17h à 19h. Gratuit, sur inscription. 

Ciné-concert 

Le festival s’attache à illustrer la diversité de la musique hip-hop « en représentant différentes disciplines et esthétiques ».  Le rap bien sûr mais aussi le human beatbox, le DJing et le beatmaking. Parmi les rendez-vous marquants de cette édition 2021, la proposition originale de Saro et Alexinho. Mercredi 6 à 17h, au théâtre de Rezé, les maîtres du beatbox offriront une bande son live au film Oggy et les cafards, adaptation de la série animée du même nom. Entre bruitages, musique et une grosse dose d’humour, un spectacle pour toute la famille ! De 4 à 9 euros. 

Week-end de clôture à Transfert 

Le festival investit la friche culturelle rezéenne vendredi 8 et samedi 9 octobre pour son Closing. Au programme : 15 concerts et DJ sets rassemblant les meilleurs artistes locaux émergents et issus de la scène nationale découverte. Avec notamment le Juiice, Sheldon, Coelho, Jäde, Vadek, Di-Meh… Et c’est entièrement gratuit !

Programmation complète sur hipopsession.com

Un festival accessible à tous

Pick Up travaille depuis plusieurs années à l'accessibilité de ses événements pour les publics en situation de handicap. Les concerts d’Erremsi et Elodia et de Lexie T et Douboukan, le mercredi 6 octobre au Jam à La Chapelle-sur-Erdre, seront interprétés en langue des signes et chansignés. Dans la continuité des gilets vibrants Subpac, le festival investit cette année dans BassMe, un caisson de basses portatif qui amplifie les sensations physiques. La table ronde sur le rap français, proposée le jeudi 7 au lieu unique, sera également interprétée en LSF tout comme l’atelier graffiti du samedi 9 à Transfert. Pour les publics en situation de handicap visuel, le concert de The Architect et VJ Befour organisé le samedi 2 octobre à la salle Paul-Fort et les concerts du Closing seront proposés en audiodescription.