2020-08-13T17:16:14Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/MixCite675.png

Article d'info Publié le 13 août 2020

MixCité lutte contre le décrochage des collégiens et lycéens

Spécialisée dans le soutien scolaire, l’association n’a jamais cessé son travail d’accompagnement pendant la crise sanitaire. Les cours ont repris en petit comité et l’offre de soutien pourrait se poursuivre cet été.

MixCité
Les cours ont repris en petit comité dans les locaux de l’association.

Créée en 2013, l’association MixCité accompagne une centaine de jeunes par an dans ses locaux du Ranzay, dans le quartier Nantes Erdre. « Nous avons habituellement trois volets d’action : le soutien scolaire encadré par nos bénévoles, l’ouverture sur la culture avec des sorties au théâtre, au cinéma ou au musée et l’accompagnement dans les projets professionnels et personnels des jeunes », résume Fabien Hasquenoph, responsable de projet.

Pendant le confinement, l’association s’est adaptée pour proposer un soutien à distance. « Nous avons mis en place un site internet dédié pour que chacun puisse échanger et nous sommes passés par différents canaux de communication : téléphone, mails, messageries instantanées », précise Fabien Hasquenoph. « Le confinement a décuplé les problèmes avec des parents en difficulté pour accompagner leurs enfants et l’absence d’outils numériques.»

Reprise des cours en petit comité

Depuis le déconfinement, les cours ont pu reprendre en petit comité et dans le strict respect des mesures d’hygiène. Les places étant limitées, la priorité est donnée aux enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, aux élèves de troisième, première et terminale ainsi qu’aux jeunes ne disposant pas de ressources numériques chez eux. « Nous réfléchissons à un élargissement des créneaux sur le temps scolaire pour les élèves qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas reprendre l’école. » L’association pourrait également fonctionner cet été. « Nous pensons proposer du soutien pour rattraper ce qui a été perdu cette année et des loisirs si la situation sanitaire le permet. »

À noter

Le site de MixCité : https://www.associationmixcite.fr/