2020-04-08T11:11:45Z https://metropole.nantes.fr/files/images/nantes-entraide/culture/WaterDream675.png

Actualités Publié le 08 avril 2020

Se replonger dans le répertoire de l’Ensemble Skênê

La compagnie nantaise emmenée par Catherine Verhelst et Hervé Tougeron a mis en ligne certaines de ses créations.

« Water Dream / L' eau des Rêves » de l’artiste japonais Koji Yamamura.
Parmi les créations accessibles en ligne, « Water Dream / L' eau des Rêves » de l’artiste japonais Koji Yamamura.

Vingt-deux ans que l’Ensemble Skênê – du mot grec qui a donné « scène » en français – arpente le monde avec ses œuvres pluridisciplinaires, où la création musicale et vocale est centrale : spectacles de théâtre musical, opéra de chambre, concerts, créations radiophoniques, installations, films… « Notre travail ne consiste pas seulement à faire des spectacles pour les salles, mais aussi à travailler pour les radios, les musées... On multiplie les médias pour les publics les plus variés », expliquent Catherine Verhelst et Hervé Tougeron.

Relayées aussi sur son site internet, les vidéos de sa chaîne YouTube donnent un aperçu de la riche palette de la compagnie. Des exemples ? « Water Dream / L’Eau des rêves », film musical d’animation qui a obtenu le Grand prix du jury du festival Ciné-Poème, après avoir été présenté au Short Film Corner de Cannes, ou encore Portraits et ritournelles, un film de 20 minutes réunissant les portraits de 17 jeunes migrants allophones, réalisé avec une classe UPe2A. Également disponibles, deux podcasts de France Culture : « Jules et la Mécanique des Souvenirs », version radiophonique du moyen métrage installé au musée Jules Verne, et « Les sonneurs de rivets », sur la mémoire des anciens chantiers navals de Nantes et ceux de Saint-Nazaire. « Deux thématiques éminemment locales », souligne le duo, qui travaille actuellement sur un projet autour du dessinateur Léopold Chauveau, pour le musée d’Orsay.

J'y vais !

Ça peut vous intéresser