2022-03-28T17:44:19Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/Bellevue%20cit%c3%a9%20%c3%a9ducative/IDNumeric675.jpg

Actualités Publié le 28 mars 2022

À Bellevue, une Cité éducative pour lutter contre les inégalités scolaires

Ce dispositif de l’État, déployé dans les écoles et collèges du quartier depuis 2020, permet de lutter contre le décrochage scolaire grâce à des actions innovantes. Exemple au collège Claude-Debussy où des cafés numériques sont proposés aux parents.

Au collège Claude-Debussy à Bellevue, des cafés numériques sont proposés aux parents (crédit photo : Céline Jacq / Nantes Métropole).
Au collège Claude-Debussy à Bellevue, des cafés numériques sont proposés aux parents (crédit photo : Céline Jacq / Nantes Métropole).

Laurence, 49 ans, est une habituée du café des parents. Ce vendredi 25 mars, elle est venue valider les propositions d’orientation de sa fille, scolarisée en 3e, sur la plateforme ÉduConnect. « Je ne suis pas de la génération internet, c’est toujours complexe pour moi, confie la mère de famille. Ici, on nous aide en cas de difficultés. Et l’ambiance est agréable. » Laurence est guidée pas à pas par Catherine Bourmier, chargée de médiation numérique à l’association ID Numéric. « On accompagne les parents dans l’utilisation des plateformes pédagogiques pour leur permettre de suivre la scolarité de leurs enfants. Il y a beaucoup d’informations à appréhender, c’est parfois difficile pour eux de se repérer. On prend le temps de leur montrer les outils en désacralisant l’informatique car la peur de mal faire est souvent présente. »

Réduire la fracture numérique

Les cafés sont proposés tout au long de l’année en fonction des besoins. « Nous avons dédié une séance à la création du compte sur ÉduConnect, une autre pour déposer les vœux et nous arrivons à la validation des propositions faites par l’équipe pédagogique lors du conseil de classe du 2e trimestre », précise Catherine Bourmier. Une psychologue de l'Éducation nationale, Géraldine Perrocheau, est également présente pour répondre aux questions concernant l’orientation. Un accompagnement complet qui permet à Fatima, mère de quatre enfants dont l’aîné est scolarisé en 3e, de gagner en sérénité : « Je veux être sûre de faire les choses dans les règles pour leur avenir. ». En parallèle, un atelier « Ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants » (OEPRE) se tient dans une pièce voisine pour permettre aux parents allophones de se familiariser avec la langue française.

Comme le café des parents, cette action s’inscrit dans le label Cité éducative mis en place par l’État. Déployé depuis le 1er janvier 2020 dans le cadre du projet global Grand Bellevue, il permet de financer, à hauteur de 350 000 euros par an, des actions innovantes pour lutter contre le décrochage scolaire et favoriser l’égalité des chances. 9 écoles nantaises, 6 écoles herblinoises et 3 collèges des deux villes sont concernés. « Les villes de Nantes et Saint-Herblain, Nantes Métropole, le Département de Loire-Atlantique, l’État, l'Éducation nationale, les représentants de parents et les acteurs associatifs ont défini 5 enjeux majeurs : la continuité éducative, l’éducation novatrice, la valorisation des compétences et des réussites, le lien de confiance avec les familles et la création d’un collectif de professionnels du champ éducatif », rappelle Michaël Cattiau, chargé de mission pour la Cité éducative du Grand Bellevue. Parmi les actions mises en œuvre depuis 2020 : le prêt d’ordinateurs par les écoles et les collèges, des ateliers bien-être et philo, des projets artistiques inter-écoles ou encore le programme d’accompagnement scolaire « Vacances dynamisantes » … D’une durée initiale de 3 ans, le dispositif Cité éducative se poursuivra en 2023.