2023-06-21T10:13:27Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enseignement-recherche/low%20tech/jonathan-gueguen-lowtech-23-800.jpg

La low tech, une démarche « utile, accessible et durable »

Actualités - Mis à jour le 21 juin 2023

Le 22 juin 2023, le monde de la low tech s'invite à la Halle 6 Ouest de Nantes pour quatre jours de débats et réflexions. L'occasion de découvrir comment la technologie peut être plus simple et plus durable. Explications avec Jonathan Guéguen de l'association APALA, organisatrice de l'événement.

Jonathan Guéguen, coordinateur de l'association Apala, qui organise le premier Festival Low-Tech à Nantes.  © Julien Ropert
Jonathan Guéguen, coordinateur de l'association Apala, qui organise le premier Festival Low-Tech à Nantes. © Julien Ropert

La low tech, c'est quoi ?

On la définit par trois mots clés : utile, accessible et durable. Elle vise à réduire les impacts environnementaux tout en répondant à nos besoins fondamentaux. Par exemple, sous nos latitudes, il fait froid l'hiver, se chauffer est donc un besoin qu'on ne remet pas en question. En suivant la démarche low tech, on identifie des leviers d’action pour les mettre en œuvre via des systèmes techniques comme le poêle de masse pour réduire l’impact du chauffage au bois, la brique de terre compressée pour alléger le poids carbone de la construction ou encore les viandes et produits laitiers végétaux pour remplacer leurs homologues plus polluants et consommateurs de ressources.  Tout l’enjeu réside dans le fait de parvenir à les rendre accessibles et donc généralisables. 

Quand on s'intéresse à la low tech, cela veut dire qu'on est opposé à la high tech ?

Non. La low tech, c'est de l'innovation sous contrainte. On prend acte qu’on ne peut pas faire n’importe quoi n'importe comment. C'est d’ailleurs pour cette raison que l'on travaille sur des indicateurs. Certaines technologies sont plus appropriées à des endroits ou à certains niveaux. Par exemple, je n'ai pas décidé de me couper du monde en n’ayant plus de portable, ou encore, si je dois aller à l'hôpital, je serai content d’y trouver tout le matériel high tech nécessaire pour me soigner. Le but est d’utiliser la technologie à bon escient.

Comment le festival va faire la pédagogie de ce mouvement low tech ?

Il y aura des conférences, un village des professionnels et des ateliers. Dans ces ateliers, on aura le lab, où l'on pourra apprendre à presser une brique, par exemple. Avec le forum, les participants pourront participer à des jeux, des fresques. Il y aura également une mini agora, où se dérouleront des temps forts plus à destination des professionnels. Ce festival est l'occasion de faire découvrir de nouvelles thématiques, d'autres approches, d'autres prismes de lecture, avec toujours la volonté d'être constructif.

Pratique

Festival Low-Tech : au delà du concept

Du 22 au 25 juin 2023 à la Halle 6 Ouest, 42 rue de la Tour d'Auvergne à Nantes.