2020-11-04T16:00:40Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/tramway/histtramway675.jpg

Actualités Publié le 04 novembre 2020

Nantes et son tramway : plus de 140 ans d’histoire

Depuis ses débuts, il a toujours été prisé par les Nantais. Il faut dire que, partout où il passe, le tramway connecte des quartiers et des communes, facilitant les déplacements. Alors que la concertation sur les nouvelles lignes se poursuit en ligne, petit retour dans le passé….

À Nantes, les premiers tramways font leur apparition dès 1879. Modernes, ils fonctionnent alors à l’air comprimé, selon le « procédé Mekarski ». Une première à l’heure où tous les autres réseaux de France utilisent des tramways tirés par des chevaux.

C’est en novembre 1913 qu’est inaugurée la première ligne électrifiée et que commence à circuler « le Péril Jaune », petit nom donné à ce tramway de couleur jaune, réputé pour ses accidents liés à une fréquentation trop importante. Desservant tous les quartiers de la ville, le tramway compte alors 20 lignes. La guerre, et les bombardements viennent contrarier le succès grandissant du tramway. Un temps envisagés, les travaux de reconstruction sont finalement abandonnés au profit de l’autobus. En janvier 1958, la dernière rame rentre au dépôt de la Morrhonnière…

Noël 1984, le tramway en cadeau

Il faudra attendre 26 ans pour voir à nouveau le tramway circuler dans les rues nantaises. Encore une fois, c’est une première en France depuis les suppressions des anciens réseaux intervenues avant ou après la Seconde Guerre mondiale.

Quelques jours avant Noël 1984, la Semitan offre à ses voyageurs trois journées gratuites de découverte de ce tramway nouvelle génération, conçu en France par Alsthom-Francorail-CIMT : l’engouement est immédiat ! Et le 7 janvier 1985, l’engin blanc et vert effectue une première sortie commerciale remarquée. Alors que d’abondantes chutes de neige paralysent le trafic routier, autobus y compris, seul circule le tramway sur la liaison Haluchère-Commerce...

Roulant à l’électricité dans un contexte post crise pétrolière propice au développement de cette énergie, le tramway circule en site propre, sur des voies séparées du trafic automobile, faisant fi des embouteillages et des conditions météorologiques. Dès le mois de février, la ligne 1 s’étend de Commerce à Bellevue, connectant ainsi l’est et l’ouest de la ville.

Une, puis deux, puis trois lignes

En 1989, la ligne 1 est prolongée : elle dessert désormais le stade de la Beaujoire et, en 1992, c’est la ligne 2 qui relie le sud au nord, de Rezé à Orvault, en passant par les facultés. Cette ligne s’inscrit alors dans un grand projet d’agglomération et de reconquête du centre-ville.

Le passage à l’an 2000 marque l’entrée en service de la ligne 3, rapidement prolongée vers le Sillon de Bretagne (en 2004) puis Marcel-Paul (en 2009) à Saint-Herblain. En 2006, la ligne 2 est étendue de Trocardière à Neustrie sur la commune de Bouguenais, accompagnant le développement de nouveaux quartiers. Un an plus tard, c’est la ligne 3 qui reprend le terminus de Neustrie, laissant à la ligne 2 le soin de desservir Rezé jusqu’à sa station Pont-Rousseau.

Bienvenue aux lignes 6, 7 et 8

À nouveaux projets urbains, nouvelles lignes de tramway ! En 2026, tout en renforçant la desserte de la métropole et en favorisant les déplacements entre le nord et le sud, les futures lignes 6, 7 et 8 s’appuieront sur les infrastructures existantes de la ligne 1, avec un terminus commun : la nouvelle station Basse-Île, à Rezé. Elles desserviront notamment le futur CHU, le nouveau quartier Pirmil-les-Îles. A l’Ouest, le tracé initial de la ligne 1, abandonné à la fin août 2000, sera repris pour la ligne 7, proposant ainsi une liaison directe du centre-ville à François Mitterrand, en complémentarité avec la ligne 1.

Et l’histoire ne s’arrête pas là : à horizon 2030-2035, le tramway verra les lignes 6, 7 et 8 prolongées. C’est aujourd’hui que se dessinent les tracés du tramway de demain, et vous pouvez y contribuer !

Pour aller plus loin : trois vidéos de l’INA

Envie d’une petite plongée dans l’histoire avant l’arrivée du tramway moderne ? Visionnez ces trois vidéos mises en ligne par l’INA.

Le premier reportage est une enquête du journal «  Le Point  ». Diffusée le 20 novembre 1980, elle retrace l’histoire des transports urbains à Nantes en 1’42.

Le second a été réalisé pour l’émission Reflets, le 20 novembre 1980. Ce long format (14’14) nous plonge dans la vie quotidienne des Nantais et leurs difficultés de déplacement liées à la densité de la circulation. La solution envisagée pour y remédier, le tramway, est abordée au bout de 11’33 de visionnage.

Le dernier date du 6 août 1984. Réalisé par FR3 Pays de la Loire, ce reportage de 3’37 nous montre les premiers pas du tramway, en phase test.

Ça peut vous intéresser