2021-12-22T14:40:44Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/divers/covidfinannee675.jpg

Actualités - Mis à jour le 22 décembre 2021

Covid-19 : comment passer les fêtes avec ses proches ?

Les fêtes de fin d’année approchent. Pour profiter de vos proches en limitant les risques de transmission du Covid-19 auprès des plus fragiles, voici quelques conseils de Didier Lepelletier, chef du Service de Bactériologie du CHU de Nantes et membre du Haut Conseil de la santé publique.

Le virus circule toujours, protégeons les plus fragiles !
Le virus circule toujours, protégeons les plus fragiles !

Le virus circule toujours et dépasse les 50 000 contaminations quotidiennes selon le site gouvernement.fr. Il faut toujours faire attention, bien respecter les règles de distanciations physiques, porter un masque et limiter ses déplacements et ses interactions. Les fêtes de fin d’année étant très importantes pour la plupart d’entre nous, il est tout de même possible de les célébrer. Voici quelques conseils pour limiter les risques, avec Didier Lepelletier, chef du service d’hygiène hospitalière du CHU de Nantes et membre du Haut conseil de la santé publique.

Faut-il continuer d’adopter les gestes barrières en attendant les fêtes ?

"En attendant son rendez-vous pour sa première, deuxième ou troisième dose, il faut continuer d’appliquer les 7 mesures barrières de la doctrine du Haut Conseil de la santé publique. Quatre d’entre-elles sont individuelles : respecter les gestes barrières (éviter de serrer les mains ou de faire des embrassades, tousser dans son coude..), porter un masque, garder une distance interindividuelle de 2 mètres lors des rassemblements, et réaliser régulièrement une hygiène des mains. Il faut également continuer d'appliquer les trois autres mesures collectives : nettoyer les surfaces régulièrement, aérer ou ventiler les espaces recevant du public et respecter les jauges et les densités de personnes dans un lieu donné."

Quels sont les bons réflexes à adopter avant de retrouver ses proches pour les fêtes ?

"Il est conseillé de limiter ses interactions sociales dès la semaine précédant les fêtes de Noël, en privilégiant le télétravail par exemple et en évitant les grands rassemblements quand c’est possible. Si vous avez des symptômes de la Covid-19 (toux, fièvre, courbatures, perte du goût ou de l’odorat) n’hésitez pas à vous faire dépister et à reporter votre visite chez vos proches les plus fragiles."

Quels comportements sont conseillés pendant les fêtes ?   

"Pendant les fêtes, il est important de respecter au mieux les mesures barrières (porter un masque, sauf quand on mange, tousser ou éternuer dans son coude.., réaliser une hygiène de mains quand on arrive chez les personnes qui vous invitent et éviter les poignées de mains, embrassades et accolades sauf avec les personnes avec qui vous vivez habituellement).  
Il y a aussi plusieurs mesures collectives qui ont déjà été proposées l’année dernière au même moment : limiter le nombre de personnes à table (de préférence 6 adultes plus les enfants), mettre les plus fragiles en bout de table, nettoyer régulièrement les objets partagés, aérer quelques minutes toutes les heures pour renouveler l’air et gérer la densité de personnes pour qu’il n’y ait pas trop de monde. Si on a une famille très nombreuse, il est plus sûr de faire plusieurs repas avec peu de personnes, qu’un seul repas avec beaucoup de monde à table. Il est aussi conseillé d’éviter de préparer des plats et des boissons partagés et de les faire servir par une seule personne. Enfin, il vaut mieux réduire le temps passé à table, la liesse et l’ivresse ne favorisant pas le respect des bons réflexes sanitaires. Toutes ces mesures doivent être discutées et anticipées en famille et entre amis avec du bon sens afin de réduire le risque de transmission et protéger les plus vulnérables et éviter les transmissions lors de regroupements qui sont des moments à risque on le sait. Des invités n’ayant pas encore reçu leur dose vaccinale de rappel peuvent également effectuer un test de dépistage ou lorsqu’ils ont eu un contact à risque récent.
"

Un mot de la fin ?

"L’année a été très fatigante pour tout le monde et nous voulons tous reprendre une vie normale. Ces conseils ne sont pas faits pour ennuyer et contraindre les citoyens ou restreindre leurs libertés mais pour les aider à se protéger de l’épidémie en attendant un niveau élevé d’immunité par la dose vaccinale de rappel dans la population. Encore quelques semaines de patience. Tout comme ils se sont habitués au port du masque, on ne doute pas que les Françaises et les Français feront le nécessaire pour protéger les plus vulnérables. De plus, ces mesures nous permettront également de nous protéger des autres virus hivernaux responsables de la grippe, de la bronchiolite chez les nourrissons et les gastro-entérites, responsables de plusieurs milliers de morts chaque année en France et qui perturbent les urgences et les services hospitaliers en ce moment, notamment en pédiatrie. N’annulez pas les fêtes ! Réduisez simplement les risques !"

Comment se faire vacciner ?

En plus des gestes barrières, la vaccination reste le moyen le plus sûr de se protéger du virus. À Nantes, le grand centre de vaccination se situe dans le Parc des expositions de la Beaujoire, hall 4, route de Saint-Joseph-de-Porterie, 44300 Nantes. Pour la première, deuxième ou troisième dose, il est obligatoire de prendre rendez-vous avant de se présenter :

  •     par internet sur le site doctolib ou sante.fr
  •     par téléphone au 0 800 009 110

Il n'est pas nécessaire que les 3 doses reçues soient issues du même vaccin. Vous pouvez par exemple recevoir une dose de Moderna après avoir reçu une ou deux doses de Pfizer, et inversement. Vacciné ou non, si vous présentez des symptômes du Covid, n'hésitez pas à vous faire tester.