2020-04-29T15:25:01Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/divers/mediatquartcovid675.jpg

Actualités Publié le 29 avril 2020

Les médiateurs reprennent du service au cœur des quartiers

Informer, orienter, tisser du lien : la mission des médiateurs de quartier s’adapte et se diversifie en période de confinement.

Une question ou une remarque sur la vie du quartier ? N’hésitez pas à solliciter les médiateurs !
Une question ou une remarque sur la vie du quartier ? N’hésitez pas à solliciter les médiateurs !

Équipés de masques et de gel hydroalcoolique, les médiateurs de la Ville de Nantes reprennent progressivement leur déambulation dans les quartiers. «  Nous gardons le lien avec les habitants des quartiers par téléphone depuis le 17 mars, mais nous souhaitions revenir sur le terrain car cette période de confinement est difficile, explique Nathalie Nivault, directrice d’établissement de l’association Optima 44. » Ainsi, depuis le 21 avril, cinq binômes de médiateurs sont mobilisés dans les huit quartiers nantais, à pied ou en voiture, du mardi au samedi de 13h30 jusqu’à 19h sur le terrain (et jusqu’à 20h par téléphone).

Leurs missions ? S’assurer du bien-être des habitants et orienter les citoyens vers les services appropriés s’ils rencontrent des difficultés (alimentation, accès à l’hygiène, démarches administratives). Les médiateurs sont également en mesure d’apporter des informations sur le confinement et de rappeler les gestes barrières. « Les habitants viennent spontanément à la rencontre de nos binômes, ils sont heureux de nous voir et les mesures imposées par la crise sanitaire sont bien suivies, précise Nathalie Nivault. Il y a quelques jours, une mère et sa fille nous ont fait part de leurs difficultés financières, nous avons pu les orienter vers l’aide alimentaire d’urgence proposée par la Ville de Nantes et les associations du territoire. »

Un travail d’équipe

Au cœur des quartiers, les médiateurs travaillent avec différents partenaires.  « Beaucoup d’acteurs, y compris associatifs restent mobilisés malgré la crise, c’est une chance ! continue Nathalie Nivault ». L’Accoord reste par exemple en lien avec les familles pour proposer des actions d’éducation populaire et des opérations de distribution de matériel informatique tandis que les missions locales restent joignables et communiquent sur les postes à pourvoir pour les jeunes adultes. Les médiateurs peuvent faire passer le mot aux habitants pour qu’ils puissent profiter de ces services ! »

Enfin, l’équipe des médiateurs prépare la période de déconfinement. « Beaucoup de familles ont des questions. Notre travail est alors de favoriser l’information avec les services concernés, complète Nathalie Nivault avant de conclure : n’hésitez pas à sollicitez les médiateurs si vous les croisez. Toute question est la bienvenue ! »

Ça peut vous intéresser