2023-01-02T10:46:41Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/parade%20green%20line%20marching%20malakoff/greenlinemarchingbandmalakoff800.jpg

Une création participative va faire parader Malakoff

Actualités Publié le 02 janvier 2023

De janvier à mai 2023, les habitantes et habitants du quartier nantais seront accompagnés par la fanfare rock du Voyage à Nantes, the Green Line Marching Band, pour créer une parade festive éphémère.

The Green Line Marching Band va créer à Malakoff une fanfare participative © Thierry Mézerette pour Nantes Métropole.
The Green Line Marching Band va créer à Malakoff une fanfare participative © Thierry Mézerette pour Nantes Métropole.

Impulsée par Stereolux, cette création participative est une nouvelle occasion de « tisser et faire perdurer le lien avec ce quartier nantais, ses associations et ses équipements », explique sur son site la scène de musiques actuelles et d'arts numériques nantaise. Depuis huit ans, elle cherche en effet à « intégrer les habitants à un processus de création artistique et culturelle», par le biais de plusieurs projets tel que le mapping créé par les élèves de l'école publique Henri-Bergson projeté en mars dernier sur un immeuble du quartier. Ou encore l'intégration de six mamans du quartier pour participer à la programmation de sa saison jeune public au printemps.

La fanfare du Voyage à Nantes en immersion à Malakoff

Pour cette nouvelle saison, le Green Line Marching Band, la fanfare rock née d'une commande du Voyage à Nantes en 2019, proposera aux habitantes et habitants de Malakoff de participer à la création d'une grande parade. À partir de janvier 2023, des ateliers menés par les artistes permettront de créer toutes les composantes d'une déambulation : construction et customisation du char, couture et fabrication des costumes, choix et apprentissage des chansons, fabrication de percussions. Sur toutes ces étapes, la récup' et le recyclage seront privilégiées. La parade se tiendra les 12 et 14 mai au cœur du quartier.

« La plupart des musiciens du Green Line Marching Band sont autodidactes. Nous sommes convaincus qu'il n'y a pas besoin d'avoir une connaissance ou une maîtrise technique particulière pour créer. Avec ce type de projet, on veut déjouer l'idée qu'"on ne sait pas". À partir du moment où on a un peu d’imagination, on peut faire quelque chose avec des éléments de la vie courante, des petits instruments, des percussions corporelles...» revendique Hélène Fourrage, directrice de Musazik, co-productrice du projet.

L'association nantaise met d'ailleurs un point d'honneur à s'engager dans des projets d'action culturelle, afin de « décloisonner les pratiques artistiques ». Sur celui-ci, l'objectif est d'« être dans de la pratique, de voir tout le processus de création avec en finalité la présentation de ce travail devant un public. L'idée est avant tout de prendre du plaisir et de passer un bon moment festif », conclut Hélène Fourrage.

Des partenaires sur le terrain

Utiliser la musique comme vecteur de lien social, voici donc l'esprit du projet. Pour ce faire, Stereolux investit des écoles du quartier et s'appuie sur des partenaires de terrain afin de mobiliser les habitantes et habitants de Malakoff. « L'intérêt de ce type de projet est qu'il peut parler à toutes les générations. Nous sommes toujours preneurs d'événements qui invitent les habitants à investir l'espace public, et l'animent de façon positive », témoigne Élise Fadet, directrice de la Maison de quartier des Haubans.
Le projet sera ainsi présenté aux associations de Malakoff fin janvier, lors de la traditionnelle galette des rois, afin de les inviter à rejoindre cette création participative, au gré de leurs envies. À suivre !