2022-04-13T12:12:18Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/peripherique/porte%20de%20gesvres/1%20demolition%20pont_675.jpg

Actualités Publié le 13 avril 2022

Une nuit pour « grignoter » le pont de la route de La Chapelle

Construit dans les années 1990, l’ouvrage d’art a disparu en une nuit, grignoté par les mâchoires des pelleteuses. Il sera remplacé par un pont plus large.

La démolition du pont de la route de La Chapelle intervient dans le cadre des travaux de la porte de Gesvres. © Jean-Félix Fayolle.
La démolition du pont de la route de La Chapelle intervient dans le cadre des travaux de la porte de Gesvres. © Jean-Félix Fayolle.

Une trentaine d’années de service, pour une fin en quelques heures. C’est l’histoire de l’ouvrage en béton supportant la VM169, dont la démolition était programmée dans le cadre des travaux d’aménagement de la porte de Gesvres. « Le pont actuel n’est pas compatible avec les nouvelles voies d’entrecroisement », explique Éric Bon, qui pilote l’opération chez Vinci Autoroutes.

Dans la nuit du 12 au 13 avril 2022, après que ce secteur du périphérique a été fermé à la circulation, cinq pelles mécaniques sont entrées en action pour peu à peu « grignoter » l’ouvrage d’art. Une opération spectaculaire qui ponctue ce chantier de longue haleine. « Les gravats sont réduits pour être réutilisés par la suite », précise le responsable.

Un pont provisoire a été construit et mis en circulation le 6 avril pour assurer la liaison entre La Chapelle-sur-Erdre et Nantes. Ses six modules de 30 m de long et de plus de 30 tonnes chacun ont été installés à l’aide d’une grue, puis assemblés par boulonnage. Il intègre des feux intelligents qui permettent de réguler la circulation en donnant la priorité aux bus, puis à la file de voiture la plus longue. L'ouvrage provisoire comprend un passage réservé aux piétons.

Le calendrier des fermetures est à retrouver sur notre page dédiée.

La démolition du pont en images

Érie Bon supervise le réaménagement de la porte de Gesvres pour Vinci Autroutes (© Jean-Félix Fayolle).
Érie Bon supervise le réaménagement de la porte de Gesvres pour Vinci Autroutes (© Jean-Félix Fayolle).
Spectaculaire, la démolition du pont a démarré vers 21h30 et a été menée en quelques heures. Les usagers du périphérique ont pu circuler à nouveau à 5h30 (© Jean-Félix Fayolle).
Spectaculaire, la démolition du pont a démarré vers 21h30 et a été menée en quelques heures. Les usagers du périphérique ont pu circuler à nouveau à 5h30 (© Jean-Félix Fayolle).
Les gravats tombent sur une couche de sable de 80 cm à 1 m d’épaisseur, déposée sur le bitume pour ne pas endommager les voies (© Jean-Félix Fayolle).
Les gravats tombent sur une couche de sable de 80 cm à 1 m d’épaisseur, déposée sur le bitume pour ne pas endommager les voies (© Jean-Félix Fayolle).
Les mâchoires des pelleteuses exercent une pression de 140 tonnes pour venir à bout du béton et de l'acier (© Vinci Autoroutes).
Les mâchoires des pelleteuses exercent une pression de 140 tonnes pour venir à bout du béton et de l'acier (© Vinci Autoroutes).
Sur cette image prise par drone, la construction du pont provisoire qui va supporter la circulation pendant la construction de l'ouvrage d'art définitif (© Vinci Autroutes).
Sur cette image prise par drone, la construction du pont provisoire qui va supporter la circulation pendant la construction de l'ouvrage d'art définitif (© Vinci Autroutes).