2019-02-14T09:43:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/deplacement-stationnement/voiture/orvault-contournement/route-orvault-675.jpg

Actualités Publié le 14 février 2019

Orvault : un contournement du bourg à l’horizon 2025

Le projet de contournement du bourg d’Orvault est lancé. Les tracés possibles seront en consultation publique du 11 mars au 8 avril 2019. Les travaux pourraient commencer début 2024.

Cinq tracés, deux au sud-est de la commune, trois au nord-est, seront soumis à la concertation, du 11 mars au 8 avril 2019.
Cinq tracés, deux au sud-est de la commune, trois au nord-est, seront soumis à la concertation, du 11 mars au 8 avril 2019. © Christiane Blanchard

Matin et soir, aux heures de pointe, le bourg d’Orvault est embouteillé. Mais 80 % des véhicules ne font que le traverser. Pour y remédier, le conseil métropolitain du 8 février a approuvé le lancement d’un projet de contournement routier de la commune. «Cette idée figurait déjà dans un plan d’occupation des sols, vieux d’une trentaine d’années », a rappelé le maire d’Orvault, Joseph Parpaillon, ce mardi 12 février. « L’augmentation des trafics est devenu incompatible avec le fonctionnement du centre-ville. »

Cinq tracés, deux au sud-est de la commune, trois au nord-est ont été définis. « Ces tracés reposent pour partie sur des voiries déjà existantes et ne sont, en aucun cas, des 2x2 voies », précise Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements et des transports publics.

Les habitants d’Orvault et autres usagers de la commune pourront les découvrir et faire part de leurs observations lors d’une concertation publique qui se tiendra du 11 mars au 8 avril prochains. Une réunion publique présentera les principaux objectifs du projet, le 17 avril  à l’Odyssée.

Choix du tracé en juin, travaux en 2024

Contournement d'Orvault, tracés étudiés
Contournement d'Orvault, tracés étudiés

Le tracé définitif sera choisi, au plus tard, en juin 2019 et sera présenté lors du conseil métropolitain du 28 juin. Le montant du projet est estimé entre 20 et 30 millions d’euros, coût comprenant le pont à construire pour enjamber la vallée du Cens. Les travaux devraient commencer début 2024, pour une mise en circulation du contournement complet à la fin 2025.

« Le contournement permettra de développer le commerce, les terrasses, les services, et augmentera l’attractivité de la commune pour de nouveaux habitants », assure Bertrand Affilé.

Un projet de contournement du bourg des Sorinières est également lancé.