2019-10-08T15:14:14Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/deplacements-stationnement/Sncf/parvisgarecoueron675.jpg

Actualités Publié le 08 octobre 2019

Les alentours de la gare de Couëron réaménagés

Deux nouveaux parkings, un parvis, des abris vélos, un réaménagement de la rue de la Gare et de l’abribus : pour les Couëronnais et habitants des environs, l’utilisation des transports en commun est conseillée et facilitée.

Devant la gare, un parvis pavé de 500 m² a été aménagé. En novembre, un abri à vélos y sera installé.
Devant la gare, un parvis pavé de 500 m² a été aménagé. En novembre, un abri à vélos y sera installé.

La métamorphose des alentours de la gare de Couëron est en train de s’achever. Dans la rue de la Gare réaménagée pour donner une vraie place aux bus, une circulation en alternance limite la vitesse des véhicules. L’arrêt de bus « Gare de Couëron » est désormais accessible aux personnes à mobilité réduite. Devant la gare s’étend sur 500 m² un vaste parvis pavé sur lequel un abri à vélos sera installé en novembre. Il pourra accueillir 48 bicyclettes dans des places sécurisées sur des racks et 20 sur des appuis en accès libre. À côté, un parking relais offre des places à 38 véhicules. Ont également été créés un stationnement provisoire, une place taxi, deux dépose-minute. Côté nord, un parking relais, sécurisé par un portique, contient 83 voitures et trois appuis à vélos. Un escalier a été construit pour rejoindre la gare.

+ 10 % de voyageurs chaque année

Ces travaux répondent aux problèmes générés par le doublement en quelques années du flux de voitures autour de la gare : perturbations pour les riverains, gêne à la circulation des bus… Depuis 2017, le nombre de dessertes ferroviaires quotidiennes est passé de 25 à 33, celui des voyageurs progresse de 10 % chaque année (400 montées et descentes de trains chaque jour).

« Nous constatons que les nouveaux parkings sont pleins tous les jours, se réjouit Carole Grelaud, maire de Couëron. Nous avons d’ailleurs prévu une possibilité d’agrandissement côté nord. Ces aménagements visent à inciter les gens à laisser leurs voitures dans la commune pour se rendre facilement en train à Saint-Herblain, Chantenay ou Nantes. C’est un beau travail qui a été réalisé par Nantes Métropole, et que la commune n’aurait pas pu financer. »

« Ces aménagements évitent la congestion de la circulation et le stationnement sauvage, renchérit Bertrand Affilé, vice-président en charge des déplacements et des transports publics de Nantes Métropole. Très prochainement, des plantations viendront agrémenter l’ensemble. C’est un enjeu pour la Métropole que d’augmenter les capacités de stationnement, au-delà du périphérique et  à proximité des transports en commun. Par le train depuis Couëron, avec un titre de transport Tan, on peut rejoindre la gare de Nantes en 12 minutes ! »

Le coût total de l’opération est de 1 119 884 €. Nantes Métropole a financé à 100 % les travaux et acquisitions foncières. Le dispositif national Alvéole finance en partie les coûts d’acquisition des abris-vélos et l’animation qui sera réalisée par Place au vélo lors de leur mise en service.

Ça peut vous intéresser