2019-05-07T15:24:06Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/fete-sourire/fetesourire675.jpg

Actualités Publié le 07 mai 2019

L'APF France handicap organise sa Fête du sourire

Du 8 au 19 mai, c'est la dix-septième édition de la manifestation organisée par APF France handicap pour informer sur la réalité de la situation de handicap. Avec le sourire. 

Avec la Fête du sourire, changez de regard sur le handicap !
Avec la Fête du sourire, changez de regard sur le handicap !

La Fête du sourire est de retour à Nantes ! Outre informer, l’APF a pour objectif de récolter des fonds, et profiter tous ensemble de nombreuses animations sportives et culturelles. Valides ou en situation de handicap, les jeunes sont au cœur de la dix-septième Fête du sourire organisée par APF France handicap : « Un jeune valide sur quatre est au chômage, un sur deux lorsqu'ils sont en situation de handicap, explique Grégoire Charmois, directeur départemental de l'APF France handicap. C'est le premier facteur de discrimination à l'embauche, à égalité avec la discrimination ethnique. À compétences égales, une personne handicapée a quinze fois moins de chance d'être embauchée. » C'est l'une des raisons d'être de la Fête du sourire : changer le regard sur le handicap en le présentant dans toute sa réalité, avec les difficultés mais aussi les richesses qu'il recèle.  

Une collecte de fonds

La Fête du sourire est également une collecte de fonds pour financer les actions menées à l'année : financement de véhicules adaptés, développement de groupes relais de proximité, organisation de sorties, aide individuelle, interventions sur l'accessibilité, sensibilisation dans les établissements scolaires... « Nous sommes aidés par de nombreux partenaires mais nous tenons à conserver notre indépendance financière, garante de notre droit de parole », affirme Jean-Pierre Chambon, représentant départemental d'APF France handicap.

Des animations dans tout le département

Ces douze jours sont enfin l'occasion de lutter contre l'exclusion et le repli sur soi qui touche de nombreuses personnes en situation de handicap, en les conviant à participer eux aussi à des activités et festivités entièrement accessibles. Pas moins de 450 bénévoles, handicapés et valides, sont ainsi mobilisés pour proposer des animations dans tout le département : vente de « Produits sourire » dans les grands magasins, les entreprises et les marchés pendant les dix jours, concours d'éloquence à la Maison de quartier de Doulon, expo, concert et rencontre littéraire à la médiathèque Floresca-Guépin le 14 mai, spectacle de danse à la maison de quartier Bottière mercredi 15, ateliers photo, expo et concerts à Trempolino les mercredi 15 et jeudi 16, semaine « Bouge les lignes » à Nantes du 13 au 17, et clôture dimanche 19 mai avec la rando du sourire à Machecoul et « Ça roule pour tous », balade motos et sidecars à Saint-Nazaire.

La Ville de Nantes partenaire

La Ville de Nantes est associée à la manifestation depuis l'origine : « L'APF a largement participé à la prise de conscience des élus nantais quant à la réalité du handicap, rappelle Benoît Blineau, adjoint en charge des personnes handicapées. L'association est membre du conseil nantais pour l'accessibilité universelle, qui concerne toute forme de handicap et comprend aussi des commerçants. Il a notamment participé à la conception de la nouvelle gare et poursuit son travail pour ouvrir à tous les 550 établissements de l'agglomération accueillant du public. L'APF a amplement contribué à faire de Nantes l'une des villes les plus accessibles de France.»

À noter

Ça peut vous intéresser

Des fictions pour montrer la réalité

Les AJT du 44, groupe réunissant des jeunes valides et handicapés, a réalisé deux courts-métrages « qui montrent notre réalité au quotidien, explique Fiona, membre du groupe et actrice pour l'occasion. L'un des films a été tourné dans une supérette « Express », l'autre dans la mairie d'Orvault, où nous nous sommes amusés à inverser les rôles : les handicapés sont au pouvoir, les valides réclament la reconnaissance de leurs droits ». Ces films seront diffusés en avant-première jeudi 16 mai à Trempolino.