2019-10-04T10:53:45Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/logement%20boiseau/solihaboiseau675.jpg

Actualités Publié le 04 octobre 2019

À Saint-Jean-de-Boiseau, une maison traditionnelle devient logement social

Saint-Jean-de-Boiseau a lancé une opération originale en confiant à l’association SoliHa la rénovation et la gestion en habitat social d’une maison appartenant à la commune.

Soliha Loire-Atlantique célèbre la pose de la première pierre du chantier, mercredi 2 octobre 2019.
Soliha Loire-Atlantique célèbre la pose de la première pierre du chantier, mercredi 2 octobre 2019.

À Boiseau, village de Saint-Jean-de-Boiseau, le nom de la rue du Commerce témoigne d’un passé où la voie était bordée de nombreuses boutiques. Aujourd’hui, toutes les vitrines ont disparu pour laisser place à une tranquille rue résidentielle. Au n°11, les travaux ont démarré dans deux petites maisons assez délabrées, acquises par la ville de Saint-Jean-de-Boiseau à quelques années d’intervalle. Réunies, elles sont en passe de venir un beau logement social de 86 m², via un dispositif original : la commune a en effet fait appel à l’association SoliHa BLI (Solidaires pour l’habitat, bâtisseurs de logements d’insertion). « Les deux maisons sont mises à notre disposition par la commune sous la forme d’un bail à réhabilitation de 30 ans, explique Pierre Dagorne, directeur régional de la structure. Nous nous chargeons des travaux puis de la location et de l’entretien du bâtiment, comme des bailleurs sociaux. Le fruit de la location nous permet de rembourser l’emprunt nécessaire à la remise en état du bâtiment. » 

Le coût de l’opération s’élève à 161 755 €, financés à 50 % par une subvention de l’Anah, 17 % par la fondation Abbé-Pierre, 7 % par Nantes métropole, le reste étant couvert par un emprunt auprès de la Caisse des dépôts et consignations.

Préserver l’identité du village et mener une action de solidarité

SoliHa se veut « complémentaire des bailleurs sociaux », en rénovant des bâtis existants pour apporter une réponse à des besoins spécifiques : « Nous sommes heureux d’être pionniers sur ce type d’opération, se réjouit Pascal Pras, maire de la commune. Il s’agit ici de préserver l’identité du village en réhabilitant une maison traditionnelle, et de mener une action de solidarité en offrant à une famille boiséenne un logement familial à prix très abordable : le tarif de la location sera de 400€. Et avec des charges réduites puisque la maison sera économe en énergie car bien isolée et chauffée au gaz de ville. » Spacieux, le logement comportera une grande pièce de vie/cuisine au rez-de-chaussée donnant sur une courette privative, trois chambres et une salle de bain à l’étage. La livraison est prévue à la fin du premier trimestre 2020.

Si l’opération de Saint-Jean-de-Boiseau est une première dans l’agglomération, SoliHab a déjà réalisé des interventions similaires à Corcoué-sur-Logne et la Chevallerais, et des projets sont à l’étude dans toute la région, et notamment à Nantes. 

* SoliHa est née en 2015 de la fusion de la Fédération nationale habitat et développement et de la Fédération nationale des centres Pact. Ce mouvement acteur de l’économie sociale et solidaire est présent dans tous les territoires français « aux côtés de ceux qui veulent améliorer les conditions d’habitat des populations défavorisées, fragiles et vulnérables et revitaliser les bourgs et quartiers dégradés ».

En savoir plus sur les actions de Soliha en Loire-Atlantique

Ça peut vous intéresser