2020-06-16T11:07:42Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/emmaus/emmaus675.jpg

Actualités Publié le 16 juin 2020

Emmaüs Nantes : « Un élan de solidarité qui réchauffe le cœur ! »

La communauté Emmaüs de Nantes, basée à Bouguenais, a rouvert ses portes dans le respect des mesures sanitaires. Face à l’afflux massif de dons, Françoise Moinel, présidente d’Emmaüs 44, lance un appel aux bénévoles.

Chez Emmaüs Nantes, les ventes ont repris vendredi 22 mai dans le respect des mesures sanitaires.
Chez Emmaüs Nantes, les ventes ont repris vendredi 22 mai dans le respect des mesures sanitaires.

Comment s’est déroulée la réouverture d’Emmaüs Nantes ?

« Elle s’est faite en deux temps. Le dépôt des dons a pu reprendre dès le 12 mai. Nous avons ensuite pris une dizaine de jours pour ouvrir notre salle des ventes de manière sécuritaire le vendredi 22 mai. »

Quel est le protocole sanitaire ?

« Il est très strict. Le masque est obligatoire pour entrer dans la communauté. Nous avons installé du gel hydroalcoolique et mis en place un circuit dans la salle des ventes pour que les gens ne se croisent pas. Lorsqu’une personne achète dans une boutique, par exemple la mercerie, nous lui donnons immédiatement les produits alors qu’il fallait habituellement revenir les chercher. Nous voulons éviter une trop grande circulation sur le site. »

Il y a eu un afflux massif de dons matériels ces dernières semaines...

« Les gens ont pris le temps de faire du tri pendant le confinement et l’appel aux dons d’Emmaüs France a été entendu. Nous avons été submergés mais nous avions anticipé en prévoyant un très grand entrepôt pour stocker les dons. Les ventes se portent également très bien. Samedi 13 juin, pour notre journée spéciale fripes à 1 euro, nous avons vendu 3 500 articles contre 2 000 habituellement. Nous sentons qu’Emmaüs est un mouvement apprécié des Français. Cet élan de solidarité nous réchauffe le cœur ! »

La communauté, qui héberge 40 compagnons, lance aujourd’hui un appel aux bénévoles.

« Lors du déconfinement, la gestion des dons a été compliquée car 75 % de nos bénévoles ont plus de 60 ans et beaucoup ne sont pas revenus immédiatement en raison du Covid-19. Nous avons fait un premier appel via France Bénévolat, 15 à 20 personnes nous ont rejoint. Il faudrait 50 bénévoles supplémentaires pour pouvoir bien fonctionner. Les personnes intéressées peuvent se rendre sur le site d’Emmaüs 44 Nantes et nous laisser un message. Nous les recontactons et nous prenons le temps de faire des entretiens individuels. »

Consultez le site internet d’Emmaüs 44 Nantes

À noter

Vous souhaitez soutenir Emmaüs France ?  Rendez-vous sur le site d’Emmaüs 44 Nantes.

Ça peut vous intéresser