2020-03-24T20:16:27Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/economie-emploi/marches/marchecoron675.jpg

Actualités Publié le 24 mars 2020

Coronavirus : les marchés fermés jusqu’à nouvel ordre

En application des nouvelles restrictions décidées par l’État pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, tous les marchés alimentaires de Nantes sont fermés à compter de mardi 24 mars.

Les 17 marchés alimentaires nantais sont fermés à compter du 24 mars, en application des nouvelles restrictions imposées par l’État pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Covid-19.
Les 17 marchés alimentaires nantais sont fermés à compter du 24 mars, en application des nouvelles restrictions imposées par l’État pour lutter contre l'épidémie de coronavirus Covid-19.

Qu’ils soient couverts ou non, tous les marchés sont désormais interdits en Loire-Atlantique. Le préfet Claude d’Harcourt l’a annoncé ce mardi soir, après le  durcissement des règles de confinement décidées lundi 23 mars par le Premier Ministre.

Seuls quelques petits marchés de villages, n’ayant pas de supermarché offrant la même gamme de produits à proximité, pourraient être maintenus. « Les dérogations sont examinées au cas par cas, en accord avec les maires concernés », précise le préfet.

À Nantes, tous les marchés sans exception sont donc désormais fermés, y compris les halles de Talensac. Les commerces non sédentaires qui vendent habituellement sur l’espace public, tels que les vendeurs de sardines, d’huîtres, food truck, sont également concernés par cette mesure.

Le préfet précise que « cette disposition très stricte et exigeante, est destinée à durer le moins longtemps possible, le temps de laisser passer le pic épidémique ».

Ces fermetures viennent s’ajouter aux autres mesures restrictives décidées par l’État pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, telles que l’interdiction des accès aux espaces de plein air, rives et cours d’eau, comme les bords de l’Erdre et de la Loire ou encore le parc des Chantiers sur l’île de Nantes. Objectif ? Inciter la population à rester chez elle et à limiter ses déplacements au strict nécessaire.

À noter

Le Drive de Talensac reste ouvert

Le drive, initié depuis le 21 mars par l’association des commerçants de Talensac pour continuer à servir leurs clients malgré l’épidémie, est maintenu. Le système est très simple : on passe commande via le site marche-talensac.fr. La commande s’effectue directement auprès de chaque commerçant participant, que le marché se charge de centraliser.  Il suffit ensuite de venir retirer ses achats, en voiture, à l’heure de rendez-vous fixée à l’avance. Le règlement se fait par carte bancaire au moment de l'enlèvement et pour la totalité des achats. « Les abords du marché sont marqués d’une signalétique pour permettre aux clients de patienter dans la file à l’intérieur de leur véhicule, sachant que les livraisons ont lieu au niveau de la porte 5 (bas du marché) », précise l’association.

Ça peut vous intéresser