2020-05-13T16:03:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/coronavirus/divers/livraisonmasque675.jpg

Actualités Publié le 13 mai 2020

Des masques distribués pour les personnes les plus fragiles

Pour s’assurer que chaque Nantais reçoive un masque, la Ville a souhaité organiser, en complément de l'envoi par voie postale, une diffusion spécifique de masques gratuits pour les personnes les plus fragiles, et celles résidant dans des établissements collectifs. Cette distribution a été organisée avec l'aide des associations du territoire.

Les livraisons des masques ont lieu au CCAS et aux quatre coins de la ville.
Les livraisons des masques ont lieu au CCAS et aux quatre coins de la ville.

Associé aux gestes barrières et à la distanciation sociale, le masque grand public constitue un moyen de protection complémentaire contre la propagation du coronavirus. Conseillé lorsque l’on se déplace ou que l’on va faire ses courses, obligatoire lorsque l’on prend les transports en commun, le masque fait déjà partie du quotidien des Français.

Pour faciliter la vie des citoyens en cette période de déconfinement, la Ville de Nantes s’est engagée à fournir un masque à chaque Nantais.« Face à cette épidémie, nous devons tous êtres armés, et c’est le rôle d’une collectivité comme la nôtre de veiller sur chacun de ses habitants, quelque soit sa situation, a déclaré Johanna Rolland, Maire de Nantes. » Alors que la distribution est déjà en cours dans toutes les boîtes aux lettres de la ville, une attention toute particulière a donc été apportée aux personnes fragiles et aux sans-abris. « Près de 8000 masques vont être distribués pour les personnes sans domicile, ayant leur adresse postale au CCAS de Nantes (Centre communal d’action sociale) », explique Fanny Auzeral, responsable service qualité à la Ville de Nantes.

Cette distribution aura lieu au CCAS, au 1er de la rue Bourgneuf, les  18, 19, 20, 25 et 26 mai, dans des conditions sanitaires d'accueil adaptées (respect des mesures de distanciation sociales et des gestes barrières). Pour fluidifier les flux de distribution et de circulation, les distributions auront lieu de 9h à 12h et de 14h à 17h. Les personnes domiciliées (ou leurs ayant droits) seront invitées à se présenter à des jours précis :
- le 18 mai pour les personnes dont les noms de famille commencent par les lettres A à D ;
- le 19 mai pour les personnes dont les noms de famille commencent par les lettres E à M ;
- le 20 mai pour les personnes dont les noms de famille commencent par les lettres N à Z.
Enfin, les journées du 25 et 26 mai seront dédiées aux personnes qui n'auront pas pu recevoir leur masque auparavant.

Lieu de distribution des masques par le CCAS :

N°1 de la rue Bourgneuf, accès soit par le Boulevard des 50 otages (arrêt de tram ligne 2 50 otages), soit par la place Saint Similien, en descendant l'escalier.

Un travail  avec les associations du territoire

« Il est important que nous puissions équiper le plus grand nombre, y compris des personnes en situation de grande exclusion qui ne sont pas domiciliées au CCAS, poursuit Fanny Auzeral. C’est pourquoi nous avons travaillé avec notre réseau d’associations partenaires. Elles pourront faire le lien avec des personnes à la rue, les migrants, les habitants de squats et les gens du voyage, par exemple. » Le 11 mai, environ 10 000 masques supplémentaires ont donc été livrés à 65 associations et structures d’aides sociales, par la cellule entraide. En complément, 2 500 masques ont été mis à disposition des maraudes et des points de distribution alimentaire.

Ces masques sont les mêmes que ceux distribués aux autres Nantais : en tissu, lavables, réutilisables plus de 50 fois et livrés avec un dépliant explicatif. « En plus de la notice, nous souhaitons nous appuyer sur le savoir-faire des associations mobilisées sur le terrain, comme les Forges médiation ou Médecins du Monde, pour expliquer ou traduire les consignes du port du masque auprès des différents publics, notamment ceux ne parlant pas Français », précise Fanny Auzeral.

« Cette démarche s’inscrit en complément et en cohérence avec la distribution de masques organisée par l’État, qui a eu lieu le 12 mai », précise Fanny Auzeral. En effet, l’État à remis à la Ville 70 000 masques chirurgicaux à usage unique destinés aux publics très précaires. Ils leur seront distribués en complément du masque grand public de la Ville. Si bien que chaque personne domiciliée au CCAS se verra attribuée un masque grand public et 3 masques chirurgicaux, à usage unique.

« Un Nantais : un masque ! »

D’ici le 15 mai, chaque Nantais recevra gratuitement dans sa boite aux lettres, un masque lavable et réutilisable pour chaque personne de son foyer.

Ça peut vous intéresser