2020-11-06T11:44:30Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/coronavirus/accueilenfants675.jpg

Actualités Publié le 06 novembre 2020

Comment les enfants sont-ils accueillis pendant le confinement ?

En centre de loisirs, voici les actions menées pour l’épanouissement des enfants pendant le confinement.

30 accueils de loisirs Accoord restent ouverts.
30 accueils de loisirs Accoord restent ouverts.

Pour faire face à la deuxième vague de Covid-19, la métropole nantaise se reconfine, tout comme l’ensemble du territoire français. Plus souple, ce deuxième confinement permet cependant à différents services publics de rester ouverts. Pour éviter le décrochage scolaire et garder une cohésion sociale, les élèves peuvent également se rendre dans les 113 écoles publiques nantaises.

L’Accoord reste mobilisé

Pour faciliter la vie des parents, l’association d’éducation populaire Accoord reste également mobilisée et perpétue ses actions sociales et solidaires dans les quartiers nantais. Elle continue en particulier d’accueillir les enfants et les ados dans ses centres de loisirs. « Pour les équipes de l’Accoord, l’objectif est de traverser cette période de manière sereine en continuant à faire vivre la solidarité à l’échelle des territoires nantais, comme ce fut le cas lors du premier confinement en mars », annonce Mathias Cadot, directeur général de l’Accoord.

Ainsi, tous les mercredis, les 30 accueils de loisirs et les 18 espaces d’animation ados du territoire restent ouverts (les espaces d’animations ados sont cependant fermés le samedi). Les enfants et les ados peuvent ainsi pratiquer leurs activités culturelles ou sportives hors du temps scolaire. « Accueillir les enfants et accompagner les plus fragiles, voilà le sens de notre action qui s’adresse à toutes les familles nantaises, explique Mathias Cadot, avant de rappeler que toutes les précautions sanitaires (port du masques, application des gestes barrières) sont prises en compte pour les protéger. Les ateliers culturels sportifs et artistiques n’ont cependant pas lieu et les studios de répétitions restent fermés. « Mais Des actions de solidarité seront mises en place, avec les autres acteurs institutionnels et associatifs de la solidarité, afin de répondre aux enjeux d’isolement et de précarité », précise Mathias Cadot.

Voici les autres services maintenus par l’Accoord :

Comment parler du reconfinement aux enfants ?

Contexte sanitaire, gestes barrières, conseils : Sophie Marinopolous, psychologue et psychanalyste, fondatrice des Pâtes au beurre, évoque la période de reconfinement et répond aux interrogations des parents.

Ça peut vous intéresser