2020-11-18T13:34:15Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/securite-tranquillite-publique/police%20municipale/mtppmunicipale675.jpg

Actualités Publié le 18 novembre 2020

En immersion avec la police municipale pendant le confinement

Elle est engagée pour garantir la sécurité de tous les Nantais. Information et orientation, attention aux plus vulnérables, présence sur l’espace public… On a suivi la police municipale sur le terrain.

Les missions de la police municipale sont nombreuses. Ici, un contrôle des attestations a lieu devant la gare de Nantes.
Les missions de la police municipale sont nombreuses. Ici, un contrôle des attestations a lieu devant la gare de Nantes.

Il est un peu plus de 9 heures à la sortie de la gare de Nantes. Alors que le soleil inonde le parvis par cette belle matinée du mardi 17 novembre, Lydie, Damien et Cyril, agents de la police municipale, veillent au bon respect des règles sanitaires, essentielles pour maîtriser l’épidémie de Covid-19. Tous l’assurent : ce second confinement ne ressemble pas au premier. « Il y a plus de monde dehors puisque beaucoup de gens travaillent. Les écoliers, collégiens et lycéens vont encore en cours. Mais dans l’ensemble, nous constatons que les règles de ce confinement sont respectées. »

Lydie, Damien et Cyril font partie des 115 policiers municipaux qui œuvrent au quotidien, en partenariat avec la police nationale, pour la sécurité de tous : présence rassurante sur l’espace public, information et orientation, attention aux personnes en situation de précarité particulièrement touchées pendant la crise sanitaire, lutte contre les incivilités... « Nous ne sommes pas là uniquement pour verbaliser », lance avec humour, Lydie, agente depuis 15 ans. Ici, une femme demandant un renseignement, là un usager du tramway portant son masque sous le nez ou encore un jeune homme pas très au fait des différents motifs de déplacement, les professionnels font preuve de pédagogie. « On essaye de comprendre chaque situation avant de dresser un procès verbal. Nous devons être patients et à l’écoute, ce sont les principales compétences pour intégrer la police municipale ».

Avoir le sens du service public, c’est le cœur même de notre métier.

Damien, agent de la police municipale.

En patrouille au centre commercial Beaulieu, Lydie, Damien et Cyril échangent avec les commerçants et les agents de sécurité, qui n’hésitent pas à ouvrir la conversation et à livrer leurs inquiétudes, interrogations du moment. Car depuis mars et le début de la crise sanitaire, la police municipale, basée à la Maison de la tranquillité publique, a dû adapter ses missions. « En plus de faire respecter les règles sanitaires, on prend contact avec les commerçants pour garder le lien », explique Cyril, responsable du pôle relation aux habitants de la police municipale. « Le sens du service public, c’est le cœur même de notre métier », conclut Damien, ancien gendarme et engagé depuis 2 ans au sein de la police municipale.

Chiffres clés

465 verbalisations pour non port du masque ont été dressées depuis août

124 contraventions pour non présentation de l’attestation de déplacement depuis fin octobre

10000 rappels d'obligation de port du masque ont été réalisés par les agents depuis août.

Ça peut vous intéresser