2021-04-28T08:38:21Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/artistes%20et%20compagnies/Tatcha-Cie_675.jpg

Publié le 28 avril 2021

À l’école du théâtre avec TATCHA Cie

La compagnie nantaise a encadré cette année des adolescents pour un projet théâtral autour du « Rhinocéros » de Ionesco. Le projet a été chamboulé par la crise sanitaire, mais maintenu. Récit.

Avec TATCHA Cie, 18 jeunes du quartier Malakoff ont pu interpréter au printemps la pièce
Avec TATCHA Cie, 18 jeunes du quartier Malakoff ont pu interpréter au printemps la pièce "Rhinocéros" devant un public uniquement scolaire (photos : Chama Chéreau).

Sept ans que TATCHA Cie monte des projets de théâtre avec des adolescents. « Nous intervenons sur deux quartiers nantais : Bellevue-Chantenay-Sainte-Anne et Malakoff / Île de Nantes, explique Crystel Levénès, qui porte cette action culturelle avec la fondatrice de la compagnie, Sarah Viennot. Le principe : faire travailler aux ados une pièce classique, réécrite dans un format court de 35 minutes. Assez pour cerner les principaux enjeux de la pièce et développer les rôles pour que chacun puisse porter un personnage. »

Le choix de la compagnie s’est porté cette année sur le théâtre de l’absurde, avec le mythique « Rhinocéros » d’Eugène Ionesco, une pièce qui dénonce le totalitarisme « mais évoque aussi la transformation et l’identité, des thèmes qui parlent aux adolescents ». En janvier et février, la compagnie a mis le cap sur Malakoff-Pré Gauchet, où Crystel et Sarah ont démarré le recrutement des apprentis comédiens, en y menant des séances de sensibilisation au théâtre. Une petite vingtaine d’adolescents se sont pris au jeu.

Il faut des groupes de jeunes très motivés, l’absentéisme n’est pas possible car c’est une semaine de répétition, du lundi au samedi, du matin au soir, avec une représentation le dimanche et une le lundi

Crystel Levénès, TATCHA Cie

En mars, à l'issue d’intenses répétitions, les collégiens ont pu monter sur scène et jouer devant un public uniquement scolaire. Crise sanitaire oblige. « C'est au Théâtre Francine Vasse qu'auraient dû se jouer les représentations ainsi qu'une partie des répétitions. Yvann Alexandre et son équipe nous proposaient un accueil très enthousiasmant. Mais ce partenariat n'a pas été jusqu'au bout puisque la réglementation ne leur a pas permis d'accueillir nos jeunes comédiens amateurs, ni pour les répétitions ni pour les représentations. »

Sur le plateau de "Rhinocéros"

TatchaCie-BD13.jpg
Tatcha-Cie-BD215.jpg
TatchaCie-BD197.jpg
TatchaCie-BD189.jpg
TatchaCie-BD157.jpg

Les contraintes liées au Covid-19 ont finalement eu raison du 2e épisode du projet « Rhinocéros », puisque la constitution d’une deuxième troupe de jeunes comédiens a été stoppée net. « On avait commencé à faire de la médiation auprès des jeunes dans les collègues Debussy, Chantenay, Durantière, raconte Crystel Levénès. Mais ce travail n’est pas complètement perdu puisque des répétitions pourraient se tenir à la Toussaint... »

Reste surtout la 3e phase du projet, prévue en juillet : une tournée à Concarneau pour les jeunes comédiens amateurs, avec quatre jours de répétitions puis quatre représentations. La commune finistérienne, tout comme l’Accoord qui accompagne TATCHA Cie, a maintenu ses engagements.