2021-04-30T15:27:57Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/chantier%20mobilier%20urbain%20Bellevue/Chantier%206%20675.jpg

Publié le 30 avril 2021

À Bellevue, des jeunes fabriquent le mobilier urbain

Accompagnés par la Ville de Nantes et les acteurs associatifs, six jeunes ont conçu une table de pique-nique et un équipement modulaire en bois pour se relaxer et faire du sport. Le mobilier est accessible à tous, rue des Sables-d’Olonne. 

La rue des Sables-d’Olonne est désormais dotée d’un mobilier urbain en bois conçu par des jeunes du quartier (crédit photos : Céline Jacq)
La rue des Sables-d’Olonne est désormais dotée d’un mobilier urbain en bois conçu par des jeunes du quartier (crédit photos : Céline Jacq)

Jeudi 29 avril, 15h30. Les derniers coups de marteaux résonnent au City stade des Sables-d’Olonne. Sous le regard attentif des équipes des associations Gueules de bois et Jeunesse nantaise en action (JNA), les apprentis menuisiers mettent la touche finale à leur production : une grande table de pique-nique et un équipement modulaire qui servira aussi bien à la relaxation qu’à parfaire sa musculature.

Les six habitants du quartier, âgés de 16 à 21 ans, ont rejoint le chantier d’insertion « Atelier » il y a un mois. Ce projet partenarial réunit la Direction vie associative et jeunesse de la Ville à la coordination, les associations Big City Life, JNA, Gueules de bois, les CEMEA, les médiateurs de quartier Optima, le Service des espaces verts et de l’environnement (SEVE) de la Ville et la Mission locale. La création d’une coopérative jeunesse de territoire permet aux participants d’être rémunérés pour leur travail. « L’objectif est de leur faire découvrir toutes les étapes d’un chantier, résume Sarah Marouani, chargée de projets chez Big City Life. De la conception à la construction en passant par la communication autour du projet. »

« Valoriser leur travail »

Première étape : imaginer ensemble le futur mobilier. Gueules de bois, qui organise des ateliers de menuiserie participatifs, a dessiné les modules en amont. Les six jeunes sont intervenus sur la maquette et ont décidé de l’emplacement des deux équipements. « Dans la foulée, ils ont créé des flyers avec des illustrations en papier découpé pour présenter le mobilier aux habitants, souligne Sarah Marouani. C’était une manière de valoriser leur travail. »

Avant le chantier, les jeunes ont réalisé le terrassement avec des agents du SEVE de la Ville. Place ensuite au travail du bois : deux jours à l’atelier de Gueules de bois pour la découpe et deux jours sur site pour le montage et les finitions. « J’ai pu découvrir la menuiserie », s’enthousiasme Leandro, 16 ans, en CAP plâtrier-plaquiste. Le lycéen a surtout le sentiment d’être utile. « On avait besoin de cet équipement dans le quartier. Quand on se réunissait pour les déjeuners en extérieur, on ne savait pas où s’asseoir. Maintenant, on a une grande table ! » La Mission locale organise un atelier afin de valoriser cette expérience sur leurs CV. Un temps convivial sera proposé début juillet pour mettre en lumière le travail réalisé et permettre aux habitants de s’approprier l’équipement. Au programme : démonstrations sportives, restauration et musique !

Le mobilier urbain pas à pas

Mobilier. C’est le bois qui a donc été choisi pour concevoir ce mobilier urbain installé rue des Sables-d’Olonne. L’association Gueules de bois, implantée sur l’île de Nantes, a apporté son savoir-faire.
Mobilier. C’est le bois qui a donc été choisi pour concevoir ce mobilier urbain installé rue des Sables-d’Olonne. L’association Gueules de bois, implantée sur l’île de Nantes, a apporté son savoir-faire.
Chantier. En cette fin du mois d’avril, le chantier touche à son but et c’est le temps des finitions pour les six jeunes mobilisés sur ce projet de mobilier pour lequel une coopérative a été créée.
Chantier. En cette fin du mois d’avril, le chantier touche à son but et c’est le temps des finitions pour les six jeunes mobilisés sur ce projet de mobilier pour lequel une coopérative a été créée.
Installation. Imaginé pour venir se poser et se détendre, ce mobilier urbain a trouvé sa place sur l’espace vert qui se trouve face aux immeubles de la rue des Sables d’Olonne, tout près du city stade.
Installation. Imaginé pour venir se poser et se détendre, ce mobilier urbain a trouvé sa place sur l’espace vert qui se trouve face aux immeubles de la rue des Sables d’Olonne, tout près du city stade.
Mobilisation. L’association Jeunesse nantaise en action, JNA, le média Big City Life et Gueules de bois notamment, soutenus par la Ville, se sont mobilisés pour permettre à ce projet d’aboutir.
Mobilisation. L’association Jeunesse nantaise en action, JNA, le média Big City Life et Gueules de bois notamment, soutenus par la Ville, se sont mobilisés pour permettre à ce projet d’aboutir.
Modules. Deux types de mobilier urbain ont été imaginés : une grande table avec des bancs pour pique-niquer ou juste s’assoir et un second en mode transat pour se détendre.
Modules. Deux types de mobilier urbain ont été imaginés : une grande table avec des bancs pour pique-niquer ou juste s’assoir et un second en mode transat pour se détendre.
Aboutissement. Après deux jours d’installation, le chantier touche à sa fin ! Bientôt, les habitants pourront profiter de ce mobilier urbain, des jeunes du quartier aux moins jeunes.
Aboutissement. Après deux jours d’installation, le chantier touche à sa fin ! Bientôt, les habitants pourront profiter de ce mobilier urbain, des jeunes du quartier aux moins jeunes.