2021-11-30T12:15:22Z https://metropole.nantes.fr/files/images/solidarite/inextremiss/inextremiss675.jpg

Actualités Publié le 30 novembre 2021

In Extremiss : une épicerie pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Quartier Hauts-Pavés, Julie Potier et Hélène Perrais ont ouvert début novembre la première épicerie anti-gaspi de Nantes. Elles commercialisent des produits sauvés du rebut tout en valorisant le travail d’artisans locaux.

Avec In extremiss, Julie Potier et Hélène Perrais redonnent une chance à des produits écartés des circuits de vente traditionnels. © Rodolphe Delaroque.
Avec In extremiss, Julie Potier et Hélène Perrais redonnent une chance à des produits écartés des circuits de vente traditionnels. © Rodolphe Delaroque.

Le renard sur la devanture donne le ton : Julie Potier et Hélène Perrais ont imaginé une épicerie « maline » pour « faire du bien à la planète et à son portefeuille. » Les deux jeunes femmes, qui se sont rencontrées lors de leur précédente vie professionnelle en agence d’intérim, souhaitaient « mettre du sens » dans leur travail. « Nous sommes parties de ce constat : 10 millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées chaque année en France. En tant que consommatrices, on privilégie l’occasion plutôt que le neuf pour de nombreux produits. C’est la même démarche avec cette épicerie

30 % de réduction en moyenne

Les deux gérantes rachètent des produits écartés avant leur arrivée dans le circuit de la grande distribution en raison de dates courtes ou dépassées « mais toujours consommables », d’un packaging non conforme ou de volumes de production trop importants. In Extremiss, « parce que les produits sont sauvés au dernier moment de la poubelle et « Miss » comme clin d’œil parce que nous sommes deux femmes », les commercialise à 30 % de réduction en moyenne. Dans les rayons : gâteaux, compotes, biscuits apéritifs, boissons, produits d’hygiène et ménagers… « On souhaitait lier l’aspect environnemental et une démarche sociale en proposant des prix très accessibles. » L’épicerie est également un point de distribution des paniers de fruits et légumes Sauve ton bio et rachète chaque soir les invendus de la boulangerie La Clémentalice place Viarme. 

Outre le volet anti-gaspi, l’épicerie met en avant les artisans locaux. « Nous travaillons avec la marque Jho qui propose des protections hygiéniques féminines à base de coton bio, une partie de leur chiffre d’affaires est reversée à des associations qui œuvrent pour les femmes en grande précarité. Nous commercialisons également les produits d’hygiène Sarmance fabriqués avec du sarment de vigne biologique. »
Après trois semaines d’ouverture, Hélène et Julie se sentent « très bien accueillies » par leurs clients et les commerçants du quartier. « Les gens reviennent, on sent qu’il y a une vraie prise de conscience concernant le gaspillage. » Une soupe anti-gaspi sera proposée, en partenariat avec Sauve ton bio, le vendredi 17 décembre à l’occasion du Noël des commerçants de la rue des Hauts-Pavés.

À noter

In extremiss / 22 rue des Hauts-Pavés

Ouvert de 11h à 19h le lundi. De 10h à 19h du mardi au samedi.

Pour suivre l’actualité de l’épicerie : facebook.com/Epicerieinextremiss