2021-12-09T09:15:20Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/quartiers%20anru/Nantes-Nord_potagers-solidaires-675.jpg

Actualités Publié le 09 décembre 2021

Nantes Métropole poursuit son engagement en faveur des quartiers prioritaires

Parmi les sujets à l’ordre du jour du dernier conseil métropolitain de l’année, ces 9 et 10 décembre,  la signature d’une convention Anru+. Elle permettra de financer trois projets innovants qui contribueront à accélérer la transition écologique à Bellevue, Nantes Nord et aux Dervallières.

Le projet Bellevue en transitions englobe quatre initiatives associatives, comme ici le marché alternatif de Bellevue, né pendant le confinement pour redistribuer des invendus alimentaires aux familles à faibles ressources. © Régis Routier pour Nantes Métropole
Le projet Bellevue en transitions englobe quatre initiatives associatives, comme ici le marché alternatif de Bellevue, né pendant le confinement pour redistribuer des invendus alimentaires aux familles à faibles ressources. © Régis Routier pour Nantes Métropole

La politique de la ville porte une ambition forte en faveur des quartiers prioritaires pour améliorer durablement la vie de ses 54 000 habitants. 650 millions d’euros sont investis pour transformer en profondeur six quartiers à l’échelle de la Métropole : Nantes Nord, Bottière-Pin Sec et les Dervallières à Nantes, le Grand Bellevue à Nantes et Saint-Herblain, Rezé Château et Orvault Plaisance. Développement économique, emploi, sécurité, santé, éducation et jeunesse sont autant de champs d’action pour améliorer le quotidien des habitants.
Nantes Métropole poursuit aujourd’hui son engagement en signant une convention Anru+ (Agence nationale pour la rénovation urbaine) pour le financement de trois projets expérimentaux : Bellevue en transitions, la ferme urbaine des Dervallières et Nantes Nord fertile. Le dispositif propose un accompagnement individuel et collectif des porteurs de projets et favorise le partage de pratiques innovantes. « Cette convention Anru+ permet la mobilisation de moyens dédiés à l'innovation et à la mise en réseau dans les territoires pour favoriser l'émergence de savoir-faire nouveaux au niveau des quartiers populaires, indique Pierre Quénéa, vice-président de Nantes Métropole en charge de la politique de la ville. Pour une métropole plus solidaire et plus écologique, l’enjeu de la transformation sociale est un enjeu fort vecteur d’autonomie et d’amélioration concrète des conditions de vie des habitants. ».

Bellevue en transitions

Le projet global du Grand Bellevue, 20 000 habitants à cheval sur Nantes et Saint-Herblain, se poursuit avec la construction de la maison de santé pluriprofessionnelle et la future prairie fleurie. Il comprend un volet relatif à l’accompagnement des transitions environnementales et sociétales : Bellevue en transitions. Porté par Nantes Métropole, le projet entre dans sa phase opérationnelle et sera soutenu à hauteur de 1 112 272 euros par l’Anru et ses partenaires pour la période d’expérimentation 2021-2025. Il intègre quatre initiatives associatives. Créée en 2017 à Saint-Herblain, la petite ferme urbaine ambitionne aujourd’hui de devenir une véritable exploitation d’agriculture urbaine s’articulant autour de champignonnières en caves d’immeubles et de jardins partagés. Né pendant le confinement du printemps 2020, le marché alternatif de Bellevue distribue des invendus alimentaires aux familles à faibles ressources. Il doit se développer autour des enjeux de durabilité de l’alimentation, de qualité nutritionnelle et de lutte contre le gaspillage. Autres projets soutenus : l’expérimentation d’une filière complète de valorisation des déchets à l’échelle du Grand Bellevue et la mise en place d’un tiers-lieu dédié aux transitions.

Le projet Nantes Nord fertile comprend une serre bioclimatique construite sur le toit d’un immeuble de logements sociaux et des potagers solidaires disséminés dans les espaces verts du quartier. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
Le projet Nantes Nord fertile comprend une serre bioclimatique construite sur le toit d’un immeuble de logements sociaux et des potagers solidaires disséminés dans les espaces verts du quartier. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole

Deux fermes urbaines à Nantes Nord et aux Dervallières

Le projet avait germé dans la tête des habitants et des acteurs du quartier en 2016 dans le cadre du projet global de transformation des Dervallières. Une ferme urbaine sera mise en culture en 2024 dans le parc des Dervallières. L’exploitation, qui servira également de chantier d’insertion, produira des légumes bio à destination des habitants du quartier. Le projet est lauréat de l’appel à projets « Quartiers fertiles » de l’Anru en 2021 avec une subvention à hauteur de 342 500 euros. Également lauréat, Nantes Nord fertile comprend une serre bioclimatique construite sur le toit d’un immeuble de 24 logements sociaux et des potagers solidaires et participatifs disséminés dans les espaces verts du Chêne des Anglais. Le projet a reçu un soutien de 272 517 euros. La livraison de la serre est attendue en 2022.