2021-06-25T12:02:55Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20communautaire/CM12022021/consmetropvisio675.jpg

Actualités Publié le 25 juin 2021

Transports en commun, Petite-Hollande, sans-abris… l'essentiel du conseil métropolitain du 9 avril

Lors du conseil métropolitain du 9 avril 2021, les élus ont débattu de la transformation de la ville avec les trois nouvelles lignes de tramway, la transformation du pont Anne-de-Bretagne et de l’esplanade de la Petite-Hollande. Autres sujets au menu : la lutte contre le sans-abrisme, la rénovation énergétique, l’enseignement supérieur…

Compte tenu de la période de crise sanitaire actuelle, la séance se déroulait en visioconférence. Vous pouvez revoir la séance en vidéo.
Chaque conseil est accessible en direct et vous pouvez commenter sur Twitter avec le hashtag #Directnm.

Gratuité TC_800.jpg

Les transports en commun gratuits le week-end

Engagement pris, engagement tenu : les transports en commun deviennent gratuits pour tous le week-end à partir du samedi 24 avril, début des vacances de Pâques. La mesure concerne l’ensemble du territoire de la métropole et le réseau Tan (tramways, bus et Chronobus, busways, Navibus, Proxitan, TER). Seuls le service covoit’Tan et la navette aéroport resteront payants. La gratuité concernera aussi les parkings-relais, soit près de 5 000 places, dès lors que les personnes auront validé leur titre sur le réseau Tan. La mesure, qui bénéficie à la fois au climat, au pouvoir d’achat des habitants et aux commerces des centres-villes, représente 10 millions d’euros par an pour la Métropole. Elle s’accompagnera à la rentrée de septembre d’un renforcement de la fréquence des transports en commun.

Plus d'infos sur la gratuité des transports en commun le week-end
nantes-vue-aerienne-1920.jpg

Budget prévisionnel : plus de 494,3 millions d'euros d’investissement

Malgré la crise sanitaire et sociale du Covid19 ou la réforme de la taxe d'habitation, la situation financière de la Métropole reste saine en 2021, grâce à un montant d'épargne élevé. La Métropole annonce ainsi un budget prévisionnel de 1,3 milliards d'euros. Cette bonne santé financière lui permet de préparer l’avenir en consacrant 494,3 millions d’euros aux investissements, tandis que 808,2 millions d’euros permettront de couvrir les dépenses de gestions de la métropole. Avec 138,4 millions d’euros, les mobilités (transports en commun, réseau cyclable, promotion du covoiturage) restent le premier secteur d’investissement. Viennent ensuite l’aménagement urbain (124,9 M€) puis l’aménagement des espaces publics et de la voirie (72,2 M€).

Plus d'infos sur le budget 2021
Bilan concertation tramway_800.jpg

Concertation tramway : premier bilan, premières décisions

La mise en service de trois nouvelles lignes de tramway et la transformation du pont Anne-de-Bretagne, à l’horizon 2026, a fait l’objet d’une concertation publique d’octobre 2020 à janvier 2021. Celle-ci s’avère un succès, avec 1 748 contributions enregistrées. Les premiers enseignements ont été dévoilés au conseil métropolitain. La création des lignes 6 et 7 de tramway, intégrant la transformation du pont, est confirmée. Un prolongement d’une de ces deux lignes sera prévu vers le secteur Atout Sud / hôtel de ville de Rezé. Des études complémentaires seront engagées pour la création de la ligne 8, avant une décision finale prévue à l’automne 2021. Dans le même temps, un panel citoyen va être mis en place pour réfléchir aux futurs usages du pont Anne-de-Bretagne. Plus globalement, une forte demande s’est exprimée en faveur d’une offre de transport vers les communes situées au-delà du périphérique, accompagnée par la réalisation de parkings-relais (P+R).

Plus d'infos sur la concertation tramway
vueglorietteaerien800.jpg

Petite-Hollande : rouvrir Nantes à la Loire

4 km de bords de Loire entre la gare de Nantes et le Bas-Chantenay sont appelés à se transformer, à commencer par la Petite-Hollande : 12 000 m² à rendre à la nature et aux piétons. Une concertation préalable sur ce qui deviendra la plus grande esplanade de la métropole s’est terminée le 15 janvier. Elle a permis de réaffirmer plusieurs éléments clés du projet. En particulier, la circulation automobile continuera entre le quai de la Fosse et l’actuel CHU, suivant le tramway puis longeant le square Daviais. Les parkings Médiathèque et Commerce proposeront une offre de stationnement public dans le secteur. L’importance du marché hebdomadaire sera confortée, avec des stationnements adaptés aux camions des commerçants et une gestion des déchets améliorée. Côté patrimoine, le quai de la Fosse, les proues de l’île Gloriette et de la Bourse seront mis en valeur, tout comme la pointe de l’île Feydeau avec le maintien du square Daviais.

Plus d'infos sur la concertation Petite-Hollande
Lutte contre le sans abrisme_675.jpg

Solidarité : un fonds métropolitain de lutte contre le sans-abrisme

Permettre aux personnes vivant dans la rue de retrouver un logement digne ! C’est la vocation du fonds de lutte contre le sans-abrisme, voté lors du conseil métropolitain du 9 avril 2021. Le fonds sera alimenté de 500 000 € en crédits de fonctionnement, puis d’1,5 million d’euros en investissements en cours d’année. Il permettra d’accompagner les communes et la Métropole dans le déploiement de solutions de mises à l’abri. Des projets pourraient être financés dès la fin de l’année 2021. « Nous voulons permettre un premier niveau de mise à l’abri avec des conditions d’hébergement dignes et humaines, selon une approche universelle, pour permettre à celles et ceux qui se trouvent dans la rue ou dans un habitat indigne, d'avoir un toit, de se stabiliser, de faire valoir leurs droits », a déclaré François Prochasson, vice-président de Nantes Métropole en charge du droit au logement et du logement social.

Plus d'infos sur la lutte contre le sans-abrisme
Label citergie gold_800.jpg

Nantes Métropole et la Ville de Nantes candidates au label Cit’ergie Gold

C’est le plus haut niveau du label européen, qui récompense les collectivités qui mettent en place les politiques les plus performantes sur le plan de l’énergie et de la qualité de l’air. La Ville de Nantes, labellisée Cit’ergie depuis 2010, et la Métropole, depuis 2015, se portent candidates pour le lable Cit’ergie Gold. Pour l’obtenir, les deux collectivités ont identifié 17 chantiers prioritaires pour la période 2021-2024 : organisation interne, urbanisme, déplacement, développement économique ou approvisionnement énergétique. Un audit de la candidature sera mené par deux auditeurs indépendants et le dossier sera examiné cet été par la commission nationale, puis la commission européenne du label. La réponse sera connue en septembre 2021.

À noter que l’obtention de ce label permettrait aux collectivités d’obtenir un soutien financier de l’ADEME (Agence pour le développement et la maîtrise de l’énergie) pour mener à bien leurs actions.

Schéma directeur des énergies_800.jpg

Nantes Métropole adopte un schéma directeur des énergies

Comment moins dépendre des énergies fossiles, et ainsi limiter nos émissions de gaz à effet de serre ? Le Plan climat air énergie territorial a fixé des objectifs ambitieux pour le territoire (-30 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2020, -50 % en 2030). Pour les atteindre, les schéma directeur des énergies a pour but de planifier les grandes étapes, et de définir la stratégie du territoire en matière d’énergie. Une stratégie qui repose sur trois leviers d’action : gagner en efficacité énergétique, sobriété et maîtrise de la demande en énergie ; développer les énergies renouvelables et de récupération locales ; améliorer les réseaux d’énergie. Le schéma directeur insiste également sur la nécessité de réfléchir à des « ruptures » pour aller au-delà et atteindre la neutralité carbone et le 100 % énergies renouvelables en 2050.

Plus d'infos
projetrenov800.jpg

Une nouvelle plateforme pour Mon Projet Rénov

Comment mieux accompagner les habitants dans leur projet de rénovation énergétique ? Pour répondre à cet enjeu majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique, le conseil métropolitain a voté la création d’une nouvelle plateforme territoriale. Numéro unique (02 40 89 30 15), rendez-vous personnalisés, augmentation du nombre de permanences, création d’un bonus isolation bio-sourcé de 5000 euros pour les maisons à compter du 1er mai et meilleur parcours des usagers au sein de la Maison de l’habitant sont quelques-unes des améliorations apportées au dispositif Mon Projet Rénov. En lien avec la région des Pays-de-la-Loire et l’État, Nantes Métropole entend ainsi rénover 100 copropriétés et 200 maisons d’ici 2024.

Plus d'infos sur Mon Projet Rénov
Uiversité Nantes tech_800.jpg

La Métropole augmente son soutien à la Fondation de l’Université

100 000 euros par an pendant trois ans contre 75 000 auparavant : le conseil métropolitain a voté l’augmentation du soutien financier à la Fondation de l’Université de Nantes. Engagée en faveur de la promotion de l’innovation et de la recherche ou encore de la formation des étudiants et de leur insertion, cette fondation s’illustre notamment pendant la crise sanitaire en accompagnant de nombreux projets solidaires et innovants : appel aux dons pour la distribution de visières de protection pour les soignants, soutien au projet de respirateurs artificiels MakAir, lutte contre la précarité numérique avec un pass permettant aux étudiants de disposer d’un ordinateur et d’une connexion internet...

 

Site de la Fondation de l'Université de Nantes
Fonds nantes transition_800.jpg

Un fonds Nantes Transitions pour encourager l’expérimentation

Pour inventer la ville de demain, l’expérimentation grandeur nature est souvent primordiale. C’est ce que permet le Nantes City Lab, lancé en 2017, qui accompagne des projets collaboratifs en lien avec le territoire. 24 projets, parmi lesquels la maison d’habitat social Yhnova, construite grâce à l’impression 3D ou le mobilier connecté Nuage ont été labellisés, et une déclinaison maritime du Nantes City Lab a été lancée en 2020. Pour compléter ce dispositif, le Fonds Nantes Transitions proposera des contrats de prêt à taux zéro, avec décalage de remboursement possible. Il s’adresse à tous les porteurs de projet qui développent des solutions innovantes en lien avec les politiques publiques de la métropole et ont besoin de les expérimenter? Il sera doté de 400 000 euros par Nantes Métropole, 400 000 euros par la Banque des Territoires et sera animé pour 4 ans par France Active Pays de la Loire.

Plus d'informations sur le fonds Nantes Transitions

À savoir

La composition du conseil métropolitain Les ordres du jour et délibérations des conseils métropolitains