2021-05-28T14:49:00Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/NantesRenoue-675.jpg

- Mis à jour le 28 mai 2021

Nantes Nord : Nantes’Renoue veut développer la cohabitation intergénérationnelle

L’association propose 5 logements destinés à la cohabitation entre jeunes et seniors dans un immeuble réhabilité au Chêne des Anglais. Un dispositif à découvrir jeudi 20 mai dans le cadre du Printemps du projet global de Nantes Nord.

L’association Nantes’Renoue développe depuis 2005 des habitats partagés entre jeunes et seniors. Ici, Hugo, 18 ans, et Annick, 88 ans, qui habitent ensemble depuis février 2021.
L’association Nantes’Renoue développe depuis 2005 des habitats partagés entre jeunes et seniors. Ici, Hugo, 18 ans, et Annick, 88 ans, qui habitent ensemble depuis février 2021.

En seize années d’existence, Nantes’Renoue a mis en relation 650 jeunes avec plus de 200 seniors domiciliés dans l’agglomération nantaise. L’objectif est double : prévenir l’isolement des personnes âgées et permettre à des étudiants et des jeunes travailleurs de se loger à moindre coût. En partenariat avec le bailleur social Vilogia, l’association mène un nouveau projet de cohabitation dans une tour réhabilitée au 4 rue Samuel de Champlain, dans le quartier Nantes Nord. « Nous proposons 5 T3 de 68 m2, refaits à neuf, avec un grand salon, deux chambres et deux salles de bain, précise Erwan Quéméré, son directeur. Le loyer, charges comprises, est de 350 euros pour les seniors et de 150 euros pour les jeunes. Le logement est éligible aux aides de la CAF. »

Plusieurs habitats partagés

Nantes’Renoue recherche actuellement 5 personnes de plus de 60 ans et éligibles au parc social (moins de 21 000 euros de revenu fiscal de référence) et intéressées par le projet. L’association présentera son dispositif jeudi 20 mai dans le cadre du Printemps du projet global de Nantes Nord (voir ci-dessous). « Nous avons toujours une forte demande de la part des jeunes, nous devons maintenant convaincre les seniors de nous rejoindre, souligne Erwan Quéméré. Le quartier souffre de sa réputation mais nous espérons faire tomber les préjugés. » L’association étudie soigneusement les profils pour former des binômes avec des affinités et des valeurs communes. « L’idée, c’est qu’il y ait un enrichissement mutuel. »  
La tour réhabilitée abrite deux autres projets d’habitat partagé. Une colocation entre seniors et une « Kaps » : colocation à projet solidaire qui permet à des jeunes de s’investir dans la vie de quartiers prioritaires en contrepartie d’un loyer modéré. « Il y aura des interactions entre ces différents habitats avec une dimension conviviale très importante ! »

Pour découvrir le projet de cohabitation intergénérationnelle, rendez-vous jeudi 20 mai, de 13h30 à 18h, au 4 rue Samuel de Champlain. Le temps d’information se tient dans un local au rez-de-chaussée de l’immeuble.
En savoir plus sur le site de Nantes’Renoue.

Une semaine pour s’informer sur les transformations du quartier

Le Printemps du projet global de Nantes Nord revient du 17 au 21 mai pour une 5e édition.
Au programme : temps d’information, ateliers, conférences, animation musicale… Voici 4 temps forts à ne pas manquer :
    • Envie de vous balader dans le quartier ? Venez découvrir le premier parcours de balade à Nantes Nord, et faites part de vos propositions pour l’améliorer. Mardi 18 mai, de 10h à 12h. Rendez-vous à la station gourmande, rue de la Coulée.
    • Profitez du marché de la Bourgeonnière pour vous informer et échanger sur l’actualité du quartier, le projet global, les transformations et les chantiers à venir. Mardi 18 mai, de 14h30 à 18h30. Avenue d’Assise.
    • Comment voyez-vous la Boissière ? Plan 9 et l’agence Grrr vous proposent de participer à la réalisation d’une carte sensible du quartier de la Boissière. Trois rendez-vous sont proposés. Les 18, 19 et 21 mai de 10h à 12h et de 15h à 17h. À l’Escale et au Centre socioculturel Boissière, 9 bis rue Jean de la Bruyère.
    • Enfin gardez l’œil ouvert, vous assisterez peut-être à la déambulation surprise de Rom Sucar, groupe qui oscille entre les musiques traditionnelles tziganes et le théâtre humoristique.
Retrouvez le programme complet ici, au format PDF.