2021-06-10T14:42:05Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/hand-ball/Nantes-veszprem-handball-21-675.jpg

Actualités Publié le 10 juin 2021

Final Four de la Ligue des Champions : un «H» déterminé face au géant barcelonais

Pour la deuxième fois en trois ans, les handballeurs nantais se sont invités au Final Four de la Ligue des Champions. Ils affrontent en demi-finale samedi 12 juin 2021, le FC Barcelone, favori de la compétition. Avec humilité... mais ambition.

Le pivot nantais Dragan Pechmalbec, formé au club, lors de la demi-finale du HBC Nantes face aux Hongrois de Veszprém. © Jean Le Boulanger / HBC Nantes
Le pivot nantais Dragan Pechmalbec, formé au club, lors de la demi-finale du HBC Nantes face aux Hongrois de Veszprém. © Jean Le Boulanger / HBC Nantes

« Si la porte est entrouverte, on ne va pas y passer que la tête, mais le corps tout entier ! » Rock Féliho a le sens de la formule. L'historique capitaine nantais sait que son HBC Nantes n'est pas favori face à l'ogre barcelonais, samedi à la Lanxess Arena de Cologne (Allemagne), en demi-finale de la Ligue des Champions de handball, la plus prestigieuse compétition européenne. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir de l'ambition. « On y va pour gagner, pas juste pour dire qu'on est venus à Cologne.»

La tâche sera rude, car le club catalan, finaliste malheureux de l'édition précédente face aux Allemands de Kiel, a tout écrasé sur son passage cette saison. 56 matchs en championnat et coupe d'Espagne et en Ligue des champions... et 56 victoires. Si les Nantais devaient l'emporter, ils lui infligeraient tout simplement sa première défaite de la saison. « Quand on voit ce qu'ils ont fait cette année, on ne peut qu'admirer, admet d'ailleurs l'entraîneur nantais Alberto Entrerrios. C'est l'équipe la plus forte, c'est le favori tous les ans. Mais ils n'ont pas gagné le titre depuis 2015...»

Nielsen a la clef

Et Nantes n'est plus tout à fait le même club que celui qui s'est incliné deux fois face aux Barcelonais au mois d'octobre (27-35) et en février (29-30). « Depuis que nous les avons joué, beaucoup de choses ont changé, confirme l'entraîneur espagnol du "H". Nous avons acquis beaucoup de repères qui nous manquaient alors, il fallait intégrer des jeunes à l'équipe, maîtriser les systèmes. Et puis nos victoires face à Kielce et Veszprém nous ont donné des ailes. »

Avec en outre un gardien, le Danois Emil Nielsen, qui fait des miracles ces dernières semaines. « Emil, en ce moment, il est monstrueux, sourit Rock Féliho, qui prendra sa retraite sportive au terme du week-end. Et les gardiens ont souvent la clef. Ils ont peut-être 70%, voire 80% de chances de passer. Il faudra de la concentration, de l'abnégation, de la rigueur et un peu de chance. Mais même si on n'a que 20% de chances de passer, on va la saisir. » 

Plus d'informations

Final Four de Ligue des Champions à la Lanxess Arena de Cologne (Allemagne).

Demi-finales

  • Paris SG - Aalborg (Danemark), samedi 12 juin à 15h15
  • HBC Nantes - FC Barcelone (Espagne), samedi 12 juin à 18h

Finale le dimanche 13 juin à 18h.