2021-09-09T11:10:09Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/Nantes%20basket%20Hermine%202021/Nantes%20basket%20Hermine%20675.jpg

Actualités Publié le 09 septembre 2021

Nantes basket Hermine : « Jouer le haut du tableau »

Une fin de saison tardive a entravé la préparation de l’exercice 2021/2022. Malgré le rush estival, le Nantes basket Hermine reste ambitieux en Pro B. Audrey Sauret, manager général du club, nous dit comment le NBH se prépare.

Doyen de la Pro B, le Nantes basket Hermine veut briller cette saison et jouer le haut du tableau (crédit : Nantes basket Hermine).
Doyen de la Pro B, le Nantes basket Hermine veut briller cette saison et jouer le haut du tableau (crédit : Nantes basket Hermine).

« L’inter-saison a été particulière car on a fini plus tard que les saisons précédentes, en raison de la crise sanitaire. Difficile dans ces conditions d’anticiper et de regarder de l’avant. » Audrey Sauret plante le décor. Mais ne se défile pas sur la situation du club doyen de la Pro B de basket. « Une fois notre achevée la saison, on s’est projetés. On a posé une analyse objective : il y a eu des contraintes liées à la crise sanitaire mais également des manques sportifs au niveau de l’effectif. Il a donc fallu pallier aux faiblesses identifiées et ajuster une base de groupe que nous voulions conserver » explique la manager général. « La crise a engendré beaucoup de questions et d’incertitudes. Cet été, nous avons travaillé dans le rush.» 

Être ambitieux

« Aujourd’hui, le club se développe comme une société commerciale même si on a besoin de bénévoles. Nous sommes dans une transition structurelle. Mais l’enjeu est qu’il n’y ait pas d’impact sur le fonctionnement du groupe pro. » Comme les autres clubs professionnels, le Nantes basket Hermine est impatient de rentrer dans la compétition, de retrouver son public et l’adrénaline de la compétition. Avec un budget stable de 2,3 M€, des partenaires majeurs en soutien, « c’est là un motif de satisfaction dans le contexte actuel », pointe Audrey Sauret.

L’arrivée de trois joueurs étrangers - Charles Thomas , Jonathan Kasibabu et Terry Smith - permet de consolider le groupe dans le secteur intérieur et au poste de meneur/arrière. « Ces recrues apportent de la force de caractère.» L’équipe s’appuie sur un équilibre entre l’expérience, incarnée par le capitaine Garry Chathuant et la jeunesse avec l’intégration dans le groupe professionnel d’Evann Gauthier, issu du centre de formation du club et espoir du basket français. Il rejoint ainsi son frère Harvey. « L’objectif ? Très clairement, jouer le haut du tableau et viser le top 5. Dans un championnat de Pro B très relevé, il faut être ambitieux. On a fait des efforts. L’exigence fait partie du haut niveau, affirme Audrey Sauret. On est enthousiastes. Et on a hâte de partager cet enthousiasme avec le public dans la chaleur de la Trocardière ! »  

Loïc Abed-Denesle

Rendez-vous

Le Nantes basket Hermine donne rendez-vous à la salle sportive métropolitaine de la Trocardière (Rezé) en Leaders Cup :

● 24 septembre : Tours

● 2 octobre : Blois