2022-03-02T10:38:42Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/enfance-education-jeunesse/creches/creche-intercom-oreebois-22-675-.jpg

Actualités Publié le 02 mars 2022

Bellevue : une crèche intercommunale ouvre ses portes

Le nouvel équipement, commun aux villes de Saint-Herblain et Nantes, a été inauguré ce samedi 26 février. Un nouveau mode de garde de 46 berceaux qui entend répondre aux besoins des familles du quartier et favoriser l’inclusion des enfants porteurs de handicap.

La nouvelle crèche intercommunale peut accueillir 46 enfants. © Ville de Saint-Herblain
La nouvelle crèche intercommunale peut accueillir 46 enfants. © Ville de Saint-Herblain

Elle est lovée au cœur de la place Mendès-France, au rez-de-chaussée d’un immeuble récemment rénové par le bailleur social CDC. La nouvelle crèche intercommunale L’orée des pins, ouverte à la mi-janvier, a été inaugurée ce samedi 26 février en présence des différents partenaires du projet. Avec l’ouverture récente de la Maison de santé, boulevard Jean-Moulin, l’arrivée de cette crèche constitue l’une des réalisations les plus symboliques du projet du Grand Bellevue, amené à modifier profondément ce quartier à cheval entre Nantes et Saint-Herblain. 

« Cet équipement, c’est un jalon supplémentaire dans la transformation du Grand Bellevue, a ainsi déclaré Bassem Asseh, 1er adjoint à la maire de Nantes et présent ce 25 février. C’est grâce à une somme de multiples changements, à l’image de l’arrivée de cette crèche, que nous allons durablement améliorer la vie des habitantes et habitants du quartier. »

Éveil en extérieur

Installée au cœur de Bellevue, la crèche permet à la fois de répondre aux enjeux d’accueil de la petite enfance et de mixité sociale, deux des priorités affichées du projet du grand Bellevue. Gérée par la Ville de Saint-Herblain, l’établissement comprend 46 berceaux : 27 dédiés à la Ville de Saint-Herblain et 13 pour la Ville de Nantes. 6 places sont par ailleurs réservées pour une unité inclusive de l’Association départementale des amis et parents de handicapés mentaux (ADAPEI, lire encadré). 

« Cette crèche est le fruit d’un travail partenarial fructueux entre la Ville de Nantes et la Ville de Saint-Herblain, s’est réjoui Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain. C’est un équipement qui a été pensé pour la réussite éducative et l’inclusion des enfants porteurs de handicap. Avec L’orée des pins, nous travaillons à une société plus tolérante. »

Scolarité apaisée

13 professionnelles de la petite enfance exerceront dans cette nouvelle crèche. L’équipement, spacieux, lumineux et organisé autour d’un jardin patio équipé de jeux, laissera tout le loisir aux enfants de déambuler dans un espace apaisé. Afin de profiter des généreux espaces verts, les équipes présentes ont reçu une formation autour des activités d’éveil en extérieur, à l’instar de ce qu’il se pratique dans les pays nordiques.

Ouvert de 7h30 à 18h30, l’équipement a été pensé pour favoriser en outre le retour à l’emploi des jeunes parents, et en particulier des jeunes femmes. Grâce à cette crèche, les familles en difficulté sociale, affective ou médicale, pourront par ailleurs être accompagnées par des professionnels du secteur médico-social. Un soutien gage d’un développement harmonieux pour les enfants et d’une scolarité apaisée dans le futur.   

En tout, ce sont près de 2,8 millions d’euros qui ont été investis par les différents partenaires du projet, dont 324 000 € par Nantes Métropole, 141 000 € par la Ville de Nantes, 525 000 € par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) et 336 000 € la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Loire-Atlantique. « La rénovation urbaine de Bellevue est en marche et cette crèche en l’un des plus beaux exemples », a conclu Didier Martin, préfet du département.  

En chiffres

46 berceaux, dont 13 pour la Ville de Nantes

2,8 M€ HT investis dans l’équipement, dont 324 000 € par Nantes Métropole et 141 000 € par la Ville de Nantes

Une unité pour enfants porteurs de handicap 

Inclusive sur le plan social, l’Orée des pins l’est aussi pour les enfants porteurs de handicap. Une unité de l’ADAPEI permettra en effet d’accueillir 6 enfants en situation de handicap. Hébergés dans les mêmes locaux, ces enfants pourront bénéficier de temps commun avec les autres unités et bénéficié également de projets spécifiques visant à l’inclusion. « Je suis très heureuse de voir que ce projet se concrétise, témoigne Sophie Biet, présidente de l’ADAPEI 44. Il y a un enjeu majeur à l’accompagnement des très jeunes enfants porteurs de handicap et de leurs parents. Avec l’Orée des pins, c’est désormais chose possible. »