2023-10-13T17:37:39Z https://metropole.nantes.fr/files/images/vie-institutions/cm802.jpg

L'essentiel du conseil municipal du 13 octobre 2023

Actualités - Mis à jour le 13 octobre 2023

Le conseil municipal de Nantes s'est tenu vendredi 13 octobre 2023. La maison de la poésie, l'égalité femmes-hommes, ou encore le renforcement des services publics de proximité avec le déploiement de nouvelles crèches et d'un pôle d'équipements publics à Bottière Pin-Sec, étaient à l'ordre du jour.

Chaque conseil est accessible en direct et vous pouvez commenter sur X (anciennement Twitter) avec le hashtag #DirectNantes

Revisionnez la séance du conseil municipal du 13 octobre 2023 :

À savoir

Une aide de 50 000 € apportée aux sinistrés du Maroc et de la Libye

Une aide de 50 000 € apportée aux sinistrés du Maroc et de la Libye

Le 8 septembre dernier, un séisme de magnitude 7 frappait le Maroc en faisant près de 3 000 morts. 9 jours plus tard, de terribles inondations ravageaient la Libye. Plus de 11 000 personnes ont perdu la vie. Face à ces drames, la Ville de Nantes contribue à l’effort international pour soutenir les populations touchées par ces catastrophe en mobilisant les crédits d’urgence. 50 000  € (2 fois 25 000 €) seront versés au FACECO – aide à la population pour le Maroc et la Libye. Les dons versés à ce fonds de concours permettront de soutenir la réponse d’urgence mise en œuvre par des ONG françaises et internationales déjà présentes et actives dans les zones sinistrées, en appui aux autorités locales.

Victoire Tuaillon et Lauren Bastide aux Assises Nationales de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ©Nantes Métropole

Égalité : quelles avancées à Nantes en 2022 ?

L'égalité est l'un des grands piliers du mandat. C'est pourquoi la Ville se mobilise au quotidien auprès des acteurs du territoire pour réduire les inégalités entre les femmes et les hommes, faciliter la vie des personnes en situation de handicap et développer les réseaux de solidarités et d'entraide. Pour relater en détail des combats menés et des avancées réalisées en 2022, un rapport d'activité a été rédigé et présenté au Conseil municipal. L'objectif le plus ambitieux ? Devenir la première ville non-sexiste de France d'ici 2030 : "Notre combat pour l'égalité entre les femmes et les hommes a pris une nouvelle ampleur dans ce mandat avec l'ambition de construire une ville non-sexiste. Pour atteindre cet objectif, nous agissons dans l'ensemble de nos politiques publiques, en interne de la collectivité, ainsi qu'en nous appuyant et en soutenant les dynamiques existantes ou naissantes sur le territoire", a déclaré Mahaut Bertu, adjointe à la ville de Nantes, déléguée à l'égalité, la ville non-sexiste et à la lutte contre les discriminations. 

Pour en savoir plus
En 2028, un nouveau pôle de services publics à Bottière Pin-Sec

En 2028, un nouveau pôle de services publics à Bottière Pin-Sec

La Ville porte l’ambition d’offrir aux habitantes et habitants dans tous les quartiers, et notamment les quartiers populaires de Nantes, un service public de proximité « enrichi et accessible. » C’est l’enjeu du regroupement au sein d’un même pôle d’équipements publics, prévu place de la Bottière, de différents services portés par la Ville de Nantes, le Conseil départemental de Loire-Atlantique et le bailleur Nantes Métropole Habitat. Le bâtiment qui sortira de terre en 2028 sur le site actuel de la mairie de quartier constituera une réalisation importante dans le cadre du projet global Bottière Pin-Sec, soutenu par l’Anru.  
Montant de l’opération : 9 900 000 €.

Pour en savoir plus
Musique, poésie, arts nomades, arts du feu : quatre projets culturels actés

Musique, poésie, arts nomades, arts du feu : quatre projets culturels actés

L’art et la culture se sont offert une place de choix au conseil municipal du 13 octobre 2023, avec quatre délibérations représentant un budget de plus de 18,4 M€ au total. Les élus ont acté la création du Port des arts nomades (PAN) à Doulon-Gohards, l’extension de la Maison de la Poésie dans le centre-ville, la création d’un nouvel orgue à la basilique Saint-Donatien et Saint-Rogatien ou encore le Pôle des arts du feu sur le site des anciennes écuries de la caserne Mellinet. « Ce sont quatre projets qui se distinguent par la diversité des esthétiques qu'ils promeuvent, ce qui est une caractéristique de la politique culturelle nantaise », commente Johanna Rolland, maire de Nantes.

Découvrir les 4 projets
D’ici à 2025, 11 médiateurs en santé arpenteront la ville

D’ici à 2025, 11 médiateurs en santé arpenteront la ville

Sept médiateurs en santé s’ajouteront aux quatre qui œuvrent aujourd’hui à Bellevue, à Nantes Nord, au Breil et sur l’Île de Nantes. Leurs missions ? Informer sur l’offre de soins et orienter vers les professionnels de santé, expliquer le système de soins et les démarches à adopter, accompagner les personnes les moins autonomes vers les soignants ou encore créer du lien entre les habitants, les professionnels de santé et les structures du quartier.
Montant total du nouveau marché : 2,52 millions d’euros. 

Pour en savoir plus
Deux nouvelles crèches à Doulon-Gohards et Champ-de-Manœuvre

Deux nouvelles crèches à Doulon-Gohards et Champ-de-Manœuvre

Nouveaux quartiers, nouvelles crèches ! Pour accompagner l’arrivée des familles dans les ZAC Doulon-Gohards (Doulon-Bottière) et Champ-de-Manœuvre (Nantes Erdre), deux crèches de 60 berceaux vont être créées. Elles pourront accueillir jusqu'à 100 enfants chacune. Leur réalisation sera confiée à Nantes Métropole Aménagement. Les deux projets seront bâtis sur un modèle proche. Installés en rez-de-chaussée d’immeubles mixant logements, commerces et services, les deux crèches s’étendront sur 650 m², dont 450 m² de jardins de pleine terre, en accord avec les principes de la démarche « crèches nature ». « Ce ne sont plus des cours mais des jardins qui vont permettre aux enfants de bénéficier d’un rapport à la nature dès le plus jeune age, souligne Hélène Naulin, adjointe à la Petite enfance. C’est bon pour l’éducation, la pédagogie. » Elles répondront aux principes de l’architecture bioclimatique, avec une importante exigence de performance énergétique et privilégieront les matériaux biosourcés. Toutes deux disposeront d’une cuisine. Coût de l’opération : 2,241 M€ pour Champ-de-Manœuvre, 2,246 M€ pour Doulon-Gohards.

Plus d'infos

L'essentiel des conseils municipaux précédents