2023-10-17T09:46:56Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/hommage%20attentat%20arras/hommagevilleattentatarras800.jpeg

Nantes a rendu hommage aux victimes de l’attentat d’Arras

Actualités Publié le 17 octobre 2023

Johanna Rolland, entourée des élus du conseil municipal et locaux, a rendu hommage à Dominique Bernard, professeur de français assassiné par un terroriste islamiste vendredi 13 octobre à la cité scolaire d’Arras. Ainsi qu’aux autres victimes de cet attentat.

hommagevilleattentatarras800.jpeg

C’est une nouvelle onde d’effroi et de sidération qui a touché la France et les Français vendredi 13 octobre à l’annonce de l’assassinat de Dominique Bernard, professeur de français à la cité scolaire d’Arras, par un terroriste islamiste qui a également fait trois autres victimes. Trois ans après l’assassinat de Samuel Paty, le choc est immense.

Près de 400 Nantaises et Nantais ont exprimé le lendemain matin à l’appel des syndicats leur solidarité vis-à-vis des victimes de ce nouvel attentat, ainsi que des élèves et de l’ensemble de la communauté éducative plongée dans la barbarie à Arras, et réaffirmé leur attachement aux valeurs de la République.

« Faisons bloc et restons debout, ensemble »

Johanna Rolland, maire de Nantes, les élus du conseil municipal et locaux ont rendu un hommage solennel à Dominique Bernard ce lundi 16 octobre à 18 h dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville. Les drapeaux étaient en berne à cette occasion. Johanna Rolland avait invité les Nantaises et les Nantais à participer à ce temps de recueillement.

« Dominique Bernard. C’est pour cet homme que nous sommes rassemblés aujourd’hui. C’est pour cet enseignant que toute la République met son drapeau en berne. C’est à ce professeur que nous rendons hommage, ainsi qu’aux trois autres membres de la communauté éducative qui ont été blessés à Arras », a d’abord rappelé Johanna Rolland.

 

 

« Face au terrorisme, à son horreur, la force et la dignité de notre République, c’est l’État de droit. Face à la barbarie, la force de notre démocratie sera de répondre non par la vengeance mais par la justice. Menons le combat sans relâche contre le terrorisme. Ne cédons jamais. Faisons bloc et restons debout, ensemble. Menons le dans l’unité de notre nation, en ne cédant jamais rien non plus à ses valeurs fondamentales », a poursuivi Johanna Rolland.

L’hommage aux victimes de cet attentat s’est achevé par une minute de silence.