2021-03-23T12:30:53Z

Article d'info

Expression du groupe des élus écologistes et citoyens

Chaque mois, les élus écologistes et citoyens s'expriment sur un sujet. En juin 2022, le thème de la tribune est "cohabitation piétons, vélos, voitures ".

Mieux partager la rue, l’affaire de toutes et tous

Par Nicolas Martin, Vice-président de Nantes Métropole chargé des mobilités douces

Nous le constatons chaque jour, les habitudes de transport des Nantaises et des Nantais se diversifient. Notre ville ne fait pas exception puisque les Français.es ont acheté en 2021 plus de vélos que de voitures et que près d'un quart adoptent désormais la marche au quotidien. Cette variété d’usages amène parfois des conflits dans le partage de la rue et de l’espace public. A la Métropole, nous menons une politique volontariste pour mieux partager la voirie. Il ne s’agit pas ici de chasser à tout prix la voiture, mais bien d’en limiter l’usage systématique en proposant aux automobilistes d’autres solutions : transports en commun, auto partage, etc., afin de retrouver de la fluidité pour celles et ceux qui en ont réellement besoin.

Mieux partager la voirie, c’est améliorer la qualité de vie des habitant.e.s avec des espaces accessibles et conviviaux, dans tous les quartier. C’est aussi permettre d’utiliser facilement plusieurs modes de transport pour un même trajet. Rue de la Papotière, dans le quartier de Doulon, des travaux en cours permettront par exemple de relier l’école de manière sécurisée, avec des pistes cyclables et des trottoirs confortables tout en conservant une desserte en transport collectif et une place pour la voiture.

Mieux partager la voirie, c’est aussi accepter des rythmes plus lents en permettant aux piétons de circuler en toute tranquillité, grâce au nouveau schéma stratégique piéton métropolitain. Car il ne suffit pas de dire que nous devrions marcher davantage, pour notre santé ou pour protéger l’environnement - encore faut-il que nos espaces publics s’y prêtent et donnent envie de marcher. Encore faut-il aussi que ce soit possible pour toutes et tous : pour les enfants qui vont à l’école ou pour nos aînés et les personnes à mobilité réduite.

Agir est une nécessité pour faire respecter les espaces réservés à chaque mode de déplacement. Mieux partager la voirie, c’est enfin que chacun et chacune fasse preuve de civisme et se sente responsable de la sécurité des autres usagers. Pour cela, nous travaillons à la fois à des actions de prévention et de sensibilisation, d’éducation, avec notamment une piste de sécurité routière à la Beaujoire où 5000 élèves s'initient chaque année au code le la route, et à des campagnes de contrôle par la police municipale. Le travail de sensibilisation et d’identification des points de conflit réalisé par les associations d’usagers est un outil précieux pour aider la municipalité à régler le problème de ces trop nombreuses incivilités.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter et Instagram

 

Pour en savoir plus