2022-01-13T17:19:00Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/folle%20journee/La%20Folle%20journ%c3%a9e%20%c2%a9%20Bernhard%20HARTMANN_675.jpg

Actualités Publié le 13 janvier 2022

Ce qui change (ou pas) pour la Folle journée en 2022

Dédiée à Schubert, la nouvelle édition du festival de musique classique se tient du 26 au 30 janvier à la Cité des Congrès et à l’Espace CIC Ouest, avec quelques ajustements liés aux restrictions sanitaires. Nos réponses à vos questions.

Texte alternatif de l'image
L'affiche de l'édition 2022, consacrée à Schubert, est signée Bernhard Hartmann.

Quel est le thème de cette nouvelle édition ?

La Folle Journée sera consacrée à « Schubert le voyageur ». « Après les périodes de confinement que nous avons vécues, il apparaît comme le plus à même d'accompagner cette nouvelle édition sur le chemin de l'élan, explique René Martin, le directeur artistique du festival. La plupart de ses œuvres ont été composées dans des tavernes quand il était entouré d'amis. C'est une musique fraternelle, très tendre et proche des gens ».

Quel est le format du festival en 2022 ?

Resserrée sur trois jours l'an passé en raison du contexte sanitaire, la Folle journée renoue cette année avec son format original. Au total, 190 concerts reprenant les plus grands chefs-d'œuvres du compositeur seront présentés sur 5 jours à la Cité des Congrès de Nantes et à l’Espace CIC Ouest.

Est-ce que toute la programmation est maintenue ?

« Les concerts gratuits du kiosque et les stands habituels dans la Grande halle ne pourront malheureusement pas être maintenus, explique Aline Pôté, attachée de presse du festival. Il n’y aura pas de restauration publique ni de déambulation possible dans les espaces de la Cité des Congrès. Tous les autres concerts annoncés sont en revanche maintenus, excepté celui du Renegades Steel Band qui sera remplacé par le trio d'accordéons Motion Trio. La jauge maximale sera, pour des raisons de sécurité, limitée à 80% des salles. Par ailleurs, les concerts scolaires sont reportés au 13 juin ».

Qui va-t-on écouter ?

La nouvelle édition fait la part belle aux artistes émergents. L'occasion d'applaudir le trio à cordes Helios, le pianiste Adam Laloum, l'orchestre Consuelo de Victor Julien-Laferrière ou le Gesteir Duo, qui présentera l'intégralité de l’œuvre pour piano à 4 mains de Schubert, un genre très en vogue à son époque. Ils partageront l'affiche aux côtés d'artistes renommés comme le quatuor Modigliani et les pianistes Abdel Rahman el Bacha, Anne Queffélec et Nelson Goerner. Autres temps forts : la venue du trio du pianiste de jazz Paul Lay et le projet « Schubert in Love » de Rosemary Standley, chanteuse franco-américaine du groupe Moriarty. Sans oublier les représentations données en hommage au concert du 26 mars 1828 que les amis de Schubert avaient réussi à mettre en place quelques mois avant sa mort. « Sorte de best-of de la production de Schubert, le concert sera joué tous les soirs et réunira une soprano, un ténor, un quatuor à cordes, un trio avec piano et des chœurs d'hommes de l'ensemble vocal de Lausanne », dévoile René Martin.

Où acheter mes places ?

Après une première mise en vente de 70% des billets le 11 décembre 2021, 10 000 nouvelles places ont été mises en vente le 11 janvier 2022. Pour s'en procurer une, il suffit de se rendre sur le site internet de la Folle Journée ou dans les Espaces culturels Lerclec Atlantis et Paridis. Certains billets peuvent même être délivrés jusqu'à 30 minutes avant l'entrée en salle en fonction des disponibilités.

Détail de la programmation et billetterie sur le site de la Folle Journée.