2024-01-09T11:40:19Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/trajectoires/les_yeux_fermes-(c)%20Justapics.jpg

Festival Trajectoires : 6 propositions à ne pas manquer

Actualités - Mis à jour le 09 janvier 2024

Le festival de danse contemporaine revient pour une 7e édition du 11 au 21 janvier 2024 avec 27 spectacles et 53 rendez-vous dans 19 lieux. Focus avec Erika Hess, directrice déléguée du Centre chorégraphique national de danse de Nantes (CCNN) qui coordonne l’événement.

Courir à la ruine + Quel che Resta

Courir_a_la-Ruine.jpeg

« Je conseille vivement cette soirée en plateau partagé. La pièce Courir à la ruine de Simona Rossi est une recherche autobiographique, une mise en œuvre du corps à la façon d'une comédie stand up. La jeune chorégraphe italienne s'interroge sur sa vie de danseuse, sur la façon dont la maternité l'a transformée et elle met tout ça en regard avec la ville de Rome où elle vit. Ce sera la première représentation de son spectacle. La seconde pièce, Quel che resta de l'Italienne Simona Bertozzi, porte sur la thématique de l'écriture et de la danse. C'est un très beau duo très dansé sur les musiques de Stravinski qui invite à explorer les relations entre deux corps qui fonctionnent comme un organisme en expansion continue. C'est un peu conceptuel ! »
Au CCNN, vendredi 12 janvier à 21h.

Nocturne musée danse au château

Nocturne au château_800.jpg

« Le hors cadre est un des marqueurs du festival. Exemple avec cette nocturne au château qui sera marquée par la rencontre artistique entre le chorégraphe et poète Gabriel Um issu du hip hop et la chanteuse et pianiste jazz Chloé Cailleton. Ils proposeront une création originale et inédite pensée, depuis plusieurs mois, pour 80 musiciens et danseurs amateurs. C'est l'improvisation du corps et de la musique à découvrir dans différents espaces du château. C'est en entrée libre et accessible à tous ».
Au château des ducs de Bretagne, samedi 13 janvier à 18h.

Les yeux fermés

les_yeux_fermés-(c) Justapics.jpg

« Ce spectacle de Mickaël Le Mer, directement inspiré de Pierre Soulages, se présente comme une quête poétique, dansée et lumineuse. Il met en scène huit artistes qui partent de l’obscurité pour aller chercher la lumière. On retrouve les mouvements du hip hop. La mise en scène est très élégante, les gestes sont épurés et la danse est puissante. C'est un spectacle accessible dès 6 ans ».
Au Théâtre Onyx, dimanche 14 janvier à 17h.

Moche

moche_forme_collective-(c) Laurent_Cebe.jpg

« Derrière ce titre drôle, le chorégraphe nantais Laurent Cebe questionne de manière sérieuse la capacité d’un art, d’un interprète, d’un créateur et d’un chorégraphe à sortir des normes. Cette pièce s'inscrit dans la thématique libérer le corps et l'esprit, ou comment s'appuyer sur la création chorégraphique pour permettre aux individus de trouver plus de liberté et mettre en avant leurs singularités ».
Au TU-Nantes, mardi 16 et mercredi 17 janvier à 21h.

Impromptus

impromptus_(c) Maxime_Oudet.jpg

« Tout le propos de cette pièce composée de courts tableaux est le lien entre l'écriture et la musique. Le jeune chorégraphe Jamil Attar sera accompagné en direct par le talentueux pianiste Kim Bernard ».
Au Théâtre Francine Vassse, vendredi 19 janvier à 19h.

Mytho

Mytho_800.jpg

« Cette pièce de Lionel Hoche traite des mythes antiques et contemporains. Dans cette série de tableaux successifs, les interprètes et les spectateurs sont guidés par des figures féminines virtuelles. C'est un spectacle déjanté à voir en famille ».
À Stereolux, dimanche 21 janvier à 16h.

Le premier temps fort culturel de 2024

Le festival Trajectoires revient à Nantes, Rezé, Saint-Herblain, Haute-Goulaine, Carquefou, Nort-sur-Erdre, Saint-Nazaire pour vous faire découvrir la danse contemporaine sous toutes coutures. Ouverte sur le monde, cette 7e édition puise particulièrement dans les autres arts (musique, cinéma, sculpture, peinture ...), et fait la part belle aux chorégraphes de la région.