2019-12-02T16:09:13Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/piscine/piscine-675.jpg

Actualités Publié le 02 décembre 2019

Une nouvelle piscine ouvre à Orvault en 2024

Elle sera construite à Orvault, dans le quartier de la Cholière, mais elle a une vocation intercommunale. La future piscine accueillera également des élèves d’écoles de Saint-Herblain et de Nantes.

La nouvelle piscine sera construite à Orvault, dans le quartier de la Cholière.
La nouvelle piscine sera construite à Orvault, dans le quartier de la Cholière.

Une nouvelle piscine, cofinancée par les villes d’Orvault, de Saint-Herblain, de Nantes, et par la métropole nantaise, « au titre de son fonds de concours pour les projets communaux », ouvrira ses bassins en 2024 à Orvault, dans le quartier de la Cholière, en remplacement de l’actuelle piscine. « Elle a pour vocation première d’accueillir les scolaires pour l’apprentissage de la natation » indique Joseph Parpaillon, le maire d’Orvault. Ce nouvel équipement sportif aquatique devenu nécéssaire par la croissance continue des effectifs scolaires sur la métropole nantaise et l’obligation de répondre à la priorité nationale du « savoir nager », accueillera les élèves d’écoles d’Orvault, de Saint-Herblain et de Nantes.

Bassin modulable

« La ville de Nantes accorde une importance primordiale à l’apprentissage de la natation pour tous les Nantais et Nantaises et en particulier pour les plus jeunes, que ce soit pour des raisons de sécurité, de sociabilisation, de réussite éducative et de loisirs » explique Ali Rebouh, élu municipal nantais en charge des sports. « Cette nouvelle piscine sera de fait un équipement intercommunal majeur, fruit d’une volonté politique coordonnées par Nantes métropole pour répondre aux besoins des habitants » complète Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain.
La nouvelle piscine comprendra un bassin de 37 mètres de long et six lignes d’eau. Des fonds et un mur mobiles permettront de le scinder en deux bassins de 25 et 12 mètres. « Ce sera une piscine avec des coursives, dans l’esprit de la piscine Saint-Georges de Rennes » précise Joseph Parpaillon.
Son coût est estimé à 13 millions d’euros.
Par ailleurs, étant donné l’intérêt général local que représente cet équipement, les Villes de Nantes et Saint-Herblain ont souhaité apporter un co-financement, sous la forme d’une subvention d’équipement, dont le montant prévisionnel a été fixé à :

Abondé par une subvention d’investissement de Nantes Métropole. Les travaux débuteront au cours du 1er semestre 2021. La métropole nantaise compte aujourd’hui quinze piscines municipales ou intercommunales.