2020-05-07T10:28:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/commemoration-10mai/abolit10mai675.jpg

Actualités Publié le 07 mai 2020

Abolition de l’esclavage : commémorer en restant confinés

La Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions sera commémorée le 10 mai dans une version qui laisse une large place aux ressources numériques.

Le Mémorial à l’abolition de l’esclavage. Crise sanitaire oblige, la commémoration du 10-Mai se fait cette année à distance (photo Jean-Félix Fayolle).
Le Mémorial à l’abolition de l’esclavage. Crise sanitaire oblige, la commémoration du 10-Mai se fait cette année à distance (photo Jean-Félix Fayolle).

Malgré le confinement lié à la crise sanitaire du Covid-19, la Ville de Nantes a souhaité maintenir le temps fort que constitue le 10-Mai. Le temps de commémoration se fera cette année à distance, à travers la mise à disposition de nombreux contenus en ligne : lecture de textes, articles, expositions et conférences, diffusion de spectacles ou films créées par des compagnies ou des associations nantaises.

Des lectures pour le devoir de mémoire

A l’approche de cette 15e Journée nationale, les associations nantaises se sont mobilisées pour proposer des lectures de textes en lien avec la problématique de l’esclavage.

Art à Conter
Dans cette vidéo, trois œuvres à écouter : le poème « Afrique, mon Afrique » et un extrait de « Cahier d’un retour au pays natal » d’Aimé Césaire, lus par Mamadou Sellou Diallo, et  des extraits d’« Afrotopia » de Felwin Sarr lus par Bakary Segnane.

Anneaux de la mémoire
Mathilde Bouclé-Bossard lit une poésie de Victor Hugo issue des « Contemplations ».

Collectif du 10 mai
Michel Cocotier lit un texte d’Édouard Glissant, « Le quatrième siècle ».

Hetsika
Sophie Bazin lit une lettre fictive de l'esclave Furcy, adressée au substitut Sully-Brunet qui, en 1817 sur l'île Bourbon (aujourd’hui La Réunion), réclama sa liberté avec l'argument du droit.

Compagnie des Borborygmes
Deux textes d’Aimé Césaire lus par Isabelle Grimbert : « Discours sur le colonialisme » et une « Question Préalable ».

The Ebony Roots
Cinq artistes confinés sont réunis pour ce clip : Ritz A'solo, Thomas Doucet, Ndeye Mboup, Gillian O'Donovan au chant et Damien Joëts au clavier.

Amazing Gospel
Amélie Lecanu lit le texte de Maya Angelou, « I still Rise ».

Association des Béninois et amis de Nantes
Jessica Blain, Romain Akpo, Benoite Ohoussa Akpo, Narcisse Assogba et Ulrich Zinsou lisent un texte de Danielou Sagbohan, « Commerce triangulaire ».

Maison de l’Afrique
Mue Mpuati Luemba lit son texte « Mémoire des Esclavages et droit au travail ».

Compagnie Doucha et la classe de 3e du collège Guist'hau
Les collégiens ont réalisé un travail sur la question de l’esclavage moderne, dont est issu un texte choisi et lu (pendant le confinement) par Gabriel, 13 ans.

Des ressources pour comprendre

Podcasts ou captations de conférences, articles en ligne, expositions : ces ressources numériques permettent de comprendre l’histoire de la traite et de son abolition.

Mémorial de l’abolition de l’esclavage
Le site du mémorial nantais donne les définitions essentielles de l’esclavage et de la traite, d’hier à aujourd’hui.

Nantes Patrimonia
Le site des patrimoines numériques nantais contient plusieurs articles en lien avec la question de l’esclavage : la traite et son contexte historique, le lien qu’entretient la ville avec son passé négrier et ses habitants noirs, une présentation du Mémorial. Le site propose aussi un parcours virtuel sur Nantes et la traite négrière.

Musée d’histoire de Nantes
Le musée hébergé dans le château des ducs de Bretagne propose de redécouvrir l'exposition Cimarron de Charles Fréger et d’explorer ses collections en lien avec la traite.

Bibliothèque de Nantes
28 manuscrits originaux des 18e et 19e siècle, conservés dans ses collections et numérisés, sont à découvrir : récits de navigation, documents commerciaux, actes d’affranchissement…

Archives de Nantes
Quatre lettres échangées entre le lieutenant de vaisseau nantais Joseph Desagenaux et Toussaint Louverture, entre situation militaire à Saint-Domingue et décisions de la Convention sur l’esclavage, à découvrir en ligne.

Archives départementales de Loire-Alantique
Rendez-vous sur leur site internet pour découvrir les nombreuses ressources disponibles en ligne.

Fondation pour la mémoire de l'esclavage
Découvrez le site internet de la Fondation dont le but est de faire progresser la connaissance sur la traite et l’esclavage, de célébrer les héritages et de continuer le combat.

Comité national pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage
Cette instance nationale de réflexion dispose d’un site internet, bonne porte d’entrée vers d’autres ressources numériques.

La Flamme de l’égalité
Les ressources proposées dans le cadre du concours porté par La Ligue de l'enseignement et le ministère de l’Éducation nationale sont accessibles sur un site internet.

Les Anneaux de la mémoire
Dans une conférence, l’historien Marc Gildas Bi Kouakou Kakou évoque la traite interne au continent africain du 18e-19e siècles.

France culture
« Coquillages contre esclave, le cauri monnaie de la Traite atlantique » : c’est le thème d’une conférence de Gildas Salaün captée à l'Université de Nantes en juin 2019.
 
Mémoire d’outre-mer
Un retour en images sur « 30 ans d’histoire et de partage » permet de mieux connaître l’action de l’association nantaise.

Compagnie Doucha et la classe de 3e du collège Guist'hau
Le travail sur la question de l’esclavage moderne, mené par les élèves avec leur professeur d'éducation musicale, est à découvrir sur le site du projet Cordes sensibles.

Des créations pour s’émouvoir

Ces spectacles et films  autour du thème de l’esclavage ont été imaginés ces dernières années par des compagnies ou des associations nantaises.

« La Parole au Krakatoa »
En 2018 à la carrière Miséry, la Compagnie des Boborygmes d’Isabelle Grimbert et un groupe de jeunes du quartier des Dervallières sont sur scène pour une mise en voix de textes d'Aimé Césaire.

« Devenir libre, Nantes-Les Antilles une histoire en partage »
En 2019, la Maison de l’Afrique, 2ML Narration et la classe de première du bac Pro ETE LPO Monge La Chauvinière évoquaient dans cette vidéo les questions de la traite, du colonialisme et de l’esclavage.

« Carnets de bord »
La compagnie La Lune Rousse croisait en 2010 les faits et chiffres de la traite négrière, avec la musique baroque qui se jouait à la même époque dans les hôtels particuliers des armateurs. Feuilletez ici les Carnets de bord 1, 2 et 3.

« La Cérémonie »
En 2018, la compagnie La Lune Rousse proposait une déambulation festive autour de la lecture de textes d'archives, à revoir dans cette vidéo.

« Adama »
Écoutez sur ce podcast un extrait du spectacle musical, métissé et poétique entre Afrique, Antilles et Europe, écrit par Dana Luciano et Simon Nwambeben et proposé par les Anneaux de la Mémoire en 2018.

Amazin’ Gospel
La quarantaine de choristes de cette formation engagée sont accompagnés de leur pianiste pour deux classiques du gospel : « I feel your spirit » et « I just wanna be happy ».

Ça peut vous intéresser