2020-12-11T18:21:28Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/services-administratifs/Conseil%20communautaire/CM11122020/cmetropvisio675.jpg

Actualités Publié le 11 décembre 2020

Soutien à l’économie, autopartage, politique de l’eau… Ce qu’il faut retenir du conseil métropolitain

Le dernier conseil métropolitain de l’année 2020 était l’occasion pour les élus, vendredi 11 décembre, de débattre autour du plan de soutien aux commerces et TPE/PME locales, du règlement intérieur ou des travaux de l’usine de l’eau.

Compte tenu de la période de crise sanitaire actuelle, la séance se déroulait en visioconférence. Vous pouviez suivre la séance, en vidéo, en direct. Et vous pouviez commenter sur Twitter avec le hashtag #Directnm.

cosneilmetropreglement800.jpg

Règlement intérieur

Lors du Conseil métropolitain d’octobre dernier, les nouveaux élus ont voté à l’unanimité la création d’une Charte de déontologie, d’une commission “Éthique et transparence” et d’une fonction de déontologue. Le groupe de travail qui y a travaillé, représentant toute la diversité politique de l’assemblée, a adopté à l’occasion du Conseil métropolitain du 11 décembre le nouveau règlement intérieur qui intègre notamment ces évolutions.

Nantes Métropole adopte un nouveau règlement intérieur
Soutieneco800.jpg

Un plan d’urgence pour soutenir commerces, TPE et PME

Après un travail de concertation avec les acteurs économiques locaux, un plan de soutien aux entreprises, et notamment aux commerces, fortement touchés par la crise et le nouveau confinement a été adopté par les élus métropolitains. Il s’appuie sur une aide forfaitaire aux loyers, l’annulation de ces derniers dans le parc public, l’exonération de droits d’occupation de l’espace public, le report du versement de la taxe de séjour ou encore le dédommagement des participants au Marché de Noël…

“Tout comme nous le faisons depuis le début de la crise sanitaire en mars dernier, la Ville et la Métropole continueront de travailler en permanence main dans la main avec les acteurs économiques pour leur apporter des solutions et les accompagner au plus près de leurs besoins dans cette période si difficile”, a commenté Johanna Rolland.

6 nouvelles mesures pour soutenir l’économie locale
autopartage800.jpg

Nouvelle étape pour l’autopartage

Un label renouvelé pour faciliter l’installation de nouvelles offres d’autopartage : c’est ce que les élus de Nantes Métropole ont approuvé le 11 décembre. Deux opérateurs sont actuellement actifs sur le territoire métropolitain : Marguerite (location de voiture en libre-service, 62 véhicules et 50 stations) et Citiz (2 véhicules dans le parking Gare Château). Le nouveau label autopartage sera délivré par la Métropole à tout opérateur désireux de développer cette activité. Celui-ci devra s’engager à mettre à disposition de la collectivités ses données et proposer des mesures lors des pics de pollution et un plan d’actions pour réduire l’impact environnemental. En contrepartie, des tarifications préférentielles de stationnement et l’accès à la Zone à trafic limité et aux aires piétonnes pourront être accordés. De nouveaux opérateurs pourraient être opérants à partir de l'été 2021.

Usineau800).jpg

Des équipements supplémentaires pour l’Usine de l’eau

L’Usine de l’eau de la Roche, principale source d’approvisionnement en eau potable de la métropole, fait l’objet de travaux de rénovation depuis 2014. Ce chantier considérable s’achèvera en 2023. Nantes Métropole a décidé d’anticiper d’éventuelles périodes critiques d’approvisionnement sur deux réactifs chimiques essentiels au traitement de l’eau (le chlorure ferrique et le sulfate d’alumine) en construisant une extension pour les stocker. Cet équipement complémentaire vient s’ajouter au projet, pour un coût de 1,5  M€ HT, ce qui porte le montant global de la rénovation de l’Usine de l’eau à 85 M€.

Par ailleurs, la Métropole va lancer un diagnostic des ouvrages visitables de son réseau d’assainissement. Cela permettra de déterminer l’état des infrastructures en amont de projets urbains et d’améliorer la connaissance du patrimoine. Montant prévisionnel : 2,8 M€ HT sur 4 ans.

Une nouvelle jeunesse pour l’usine d’eau de La Roche

À savoir

La composition du conseil métropolitain Les ordres du jour et délibérations des conseils métropolitains