2021-03-11T18:14:25Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/logement-urbanisme/frere%20louis/1Diapo675.jpg

Actualités Publié le 11 mars 2021

Nantes Sud : les futurs aménagements de la rue Frère-Louis présentés aux habitants

En lien avec l’opération immobilière de la Persagotière, la rue Frère-Louis sera bientôt élargie et végétalisée pour faire la part belle aux mobilités douces et connecter le quartier à la Sèvre. Les principes d’aménagement sont présentés lors d’un webinaire mardi 16 mars. Christophe Cozette, paysagiste concepteur associé chez Phytolab, livre les contours de cette transformation.

Trop étroite, la rue Frère-Louis va être agrandie pour sécuriser les déplacements des cyclistes et des piétons. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Trop étroite, la rue Frère-Louis va être agrandie pour sécuriser les déplacements des cyclistes et des piétons. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Le projet immobilier de la Persagotière a permis de libérer une bande de 7 mètres de large. Elle sera utilisée pour créer une piste cyclable plus sécurisée et des stationnements végétalisés. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Le projet immobilier de la Persagotière a permis de libérer une bande de 7 mètres de large. Elle sera utilisée pour créer une piste cyclable plus sécurisée et des stationnements végétalisés. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
La rue Frère-Louis, voie historique du quartier Saint-Jacques, sera réaménagée sur 250 mètres. Elle restera à sens unique.
La rue Frère-Louis, voie historique du quartier Saint-Jacques, sera réaménagée sur 250 mètres. Elle restera à sens unique.
Ce réaménagement accompagne l’opération immobilière de la Persagotière. 395 logements sont construits sur ce domaine de 4 hectares, situé entre la rue Frère-Louis et la Sèvre.
Ce réaménagement accompagne l’opération immobilière de la Persagotière. 395 logements sont construits sur ce domaine de 4 hectares, situé entre la rue Frère-Louis et la Sèvre.
Les premiers immeubles sortent de terre. L’ensemble des logements doit être livré à l’horizon 2023. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Les premiers immeubles sortent de terre. L’ensemble des logements doit être livré à l’horizon 2023. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Doté d’un parc accessible à tous, le domaine de la Persagotière viendra connecter le quartier à la Sèvre. La végétation irriguera également la rue Frère-Louis avec la plantation d’arbres et de massifs. Crédit : Jean-Félix Fayolle.
Doté d’un parc accessible à tous, le domaine de la Persagotière viendra connecter le quartier à la Sèvre. La végétation irriguera également la rue Frère-Louis avec la plantation d’arbres et de massifs. Crédit : Jean-Félix Fayolle.

L’agence Phytolab a conduit une étude d’aménagement urbain à l’automne. Quels sont les principes d’aménagement retenus ?

Christophe Cozette : Il y a d’abord une volonté d’améliorer la circulation et l’ambiance de cet axe historique qui constituait autrefois une section du chemin de Vertou. L’étroitesse de la voie la rend assez inconfortable pour les usagers. Quand on est cycliste, croiser les bus et les voitures s’avère très compliqué. Dans le cadre du projet immobilier de la Persagotière, le mur bordant la rue a été démoli et une bande de 7 mètres de large revient aujourd’hui à l’espace public. Nous allons profiter de cette zone supplémentaire pour faire une piste cyclable plus sécurisée en site propre, élargir le trottoir et créer des stationnements végétalisés. La rue restera à sens unique. Le projet prévoit également de passer des réseaux aériens en souterrain.

Ce réaménagement va-t-il améliorer l’accessibilité des personnes en situation de handicap sensoriel accueillies à l’institut La Persagotière ?

Pour le moment, il n’est pas prévu d’aménagement spécifique mais ces transformations, notamment la mise aux normes des trottoirs, vont faciliter les déplacements de tous les usagers de la voie. Il est important que les aménagements de l’espace public soient pensés et réalisés dans une certaine exemplarité. Le projet finalisé pourra intégrer un certain nombre de dispositifs particuliers aux handicaps sensoriels et moteurs.

Le projet immobilier de la Persagotière est ouvert sur la Sèvre. Comment allez-vous valoriser les qualités paysagères du quartier ?

Aujourd’hui, accéder à la Sèvre depuis la rue Frère-Louis n’est pas intuitif. C’est un parcours trop confidentiel. L’opération immobilière, avec son parc accessible à tous, va créer des liens plus forts avec la rivière. Les immeubles seront organisés perpendiculairement à la Sèvre, avec une respiration entre eux, ce qui ouvre les perspectives vers des espaces plantés. Cette présence du vivant doit se retrouver dans les aménagements de la rue Frère-Louis. Grâce aux 7 mètres supplémentaires, nous allons planter des arbres d’essences locales - érable, orme, frêne - en alternance avec des stationnements. Au pied de ces arbres, on trouvera de grands massifs avec une large diversité végétale. La perception de la voie va être complètement modifiée, il y aura une animation par les fleurs, les feuillages et les différentes couleurs de bois. Ce sera demain une rue bien plus jardinée.

Quand doivent débuter les travaux ?

Le chantier démarre en juillet avec les réseaux d’eau potable suivis par des travaux préliminaires sur la voirie et l’enfouissement des réseaux aériens à l’automne. La première phase des aménagements débutera en 2022. La deuxième phase sera engagée en 2023 à la livraison de l’immeuble Launay.

A noter

Pour présenter les orientations d’aménagement aux riverains, un webinaire (visio-séminaire) est organisé mardi 16 mars à 18h30 en présence de Christophe Cozette de l’agence Phytolab et des élus de quartier Patrice Boutin et Mahel Coppey. Il sera possible de poser des questions via un tchat.
Pour y participer, inscrivez-vous sur ce site.
Le projet est présenté au bureau métropolitain du vendredi 19 mars.

Plus d’informations :

Pôle Nantes Métropole Loire Sèvre Vignoble
02 72 01 26 00 ; pole.loiresevrevignoble@nantesmetropole.fr