2021-05-27T16:08:46Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/frac/Frac%203_675.jpg

Publié le 27 mai 2021

Le Frac ouvre son antenne sur l’île de Nantes

Avec son nouveau lieu d’exposition au Hangar à Bananes, le Fonds régional d’art contemporain des Pays de la Loire (Frac) dispose de 480 m² pour valoriser ses collections et présenter des artistes à un plus large public. Ouverture vendredi 28 mai.

La nouvelle antenne du Frac : un espace dédié à la création, la diffusion et la médiation, et un plus pour le Quartier de la création.
La nouvelle antenne du Frac : un espace dédié à la création, la diffusion et la médiation, et un plus pour le Quartier de la création.

Le Hangar à bananes cultive un goût certain pour l’art. Après la HAB galerie, les Anneaux de Buren et Bouchain, la colline-playground de la Cantine du Voyage, les bottes géantes de Lilian Bourgat, c’est aujourd’hui le Frac des Pays de la Loire qui ouvre son antenne dans l’une des alvéoles. Le lumineux espace aux murs blancs immaculés a été conçu par les architectes nantais de CLAAS et agencé par le collectif Fichtre. Il occupe 480 m² dont 380 m² dédiés aux expositions. La création de ce nouveau lieu a été piloté par la Région, et s’accompagne de l’aménagement de 900 m² de nouvelles réserves sur le site de Carquefou.

« Cette antenne est une nouvelle étape », se félicite la directrice du Frac, Laurence Gateau, qui rappelle que depuis sa création en 1982, l’institution a investi plusieurs lieux : abbaye de Fontevraud, Garenne-Lemot à Gétigné, Grand café de Saint-Nazaire, puis Carquefou avec un bâtiment dédié depuis une vingtaine d’années. La responsable voit dans cette nouvelle implantation, au cœur de la métropole nantaise, un moyen d’augmenter son audience et « d’être en lien avec les acteurs culturels de la ville, dans le Quartier de la création ».

Exposition estivale

Devenu multi-sites, le Frac va poursuivre sa mission première, « la diffusion des œuvres sur les territoires pour concourir à la démocratisation de l’art et de la culture ». « À Carquefou, on travaillera surtout autour de la collection, avec des expositions assez longues. Nous sommes aussi le seul Frac à avoir un atelier de restauration, précise Laurence Gateau. À Nantes, ce sera l’invitation à des artistes émergents, ou des artistes de renommée internationale qui viennent pour la plupart exposer pour la première fois exposer en France, et la restitution du travail des artistes effectué  dans le cadre de nos ateliers internationaux. »

Signe de cet éclectisme, l’exposition inaugurale donne à voir une quinzaine d’œuvres issues de la collection du Frac, signées d’artistes contemporains de plusieurs générations. L’artiste belge Rinus Van de Velde prendra le relai à compter du 2 juillet et jusqu’au 24 octobre, avec une exposition de ses œuvres et une sélection d’œuvres issues du Fonds.

Ouverture mercredi, jeudi, vendredi de 13h à 18h, samedi et dimanche de 13h à 19h. Entrée libre.

 

À noter

Le Frac a rouvert son site de Carquefou le 19 mai, à la faveur du déconfinement. Celui-ci a connu plus d’une année de fermeture, le temps de mener d’importants chantiers de collection et de préparer l’ouverture de l’antenne de l’île de Nantes. La réouverture est l’occasion d’accueillir un projet d’exposition de l’artiste Claude Closky, intitulé « X » et programmé jusqu’au 2 janvier 2022.