2021-06-01T15:42:43Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/culture-loisirs-patrimoine/livre%20BD%20litt%c3%a9rature/Maurane%20Mazars%20BD_675.jpg

Actualités Publié le 01 juin 2021

Maurane Mazars dans une « bulle » avec Maison Fumetti

Prix Révélation d’Angoulême 2021, l’autrice entame une résidence artistique de deux mois avec Maison Fumetti, la structure nantaise dédiée à la bande dessinée.

Nantes a tapé dans l’œil de la jeune autrice, en résidence ici pour deux mois : « Ce n’est peut-être pas la plus jolie ville de France mais elle est hyper vivante, avec des choses partout pour rendre le quotidien sympa, des œuvres d’art et des installations ».
Nantes a tapé dans l’œil de la jeune autrice, en résidence ici pour deux mois : « Ce n’est peut-être pas la plus jolie ville de France mais elle est hyper vivante, avec des choses partout pour rendre le quotidien sympa, des œuvres d’art et des installations ».

C’est un appartement baigné de lumière, au dernier étage d’un des immeubles de l’Hermitage, rue Jean-de-Crabosse sur la butte Sainte-Anne. Assise à la table du séjour, Maurane Mazars jette sur le papier un croquis, note quelques idées. La jeune femme, révélation du dernier festival d’Angoulême avec son roman graphique « Tanz ! » (éd. Le Lombard), a posé ses valises ici à la mi-mai. Elle restera deux mois à « Crabosse », le temps d’effectuer une résidence d’auteur.

« J’ai postulé à un appel à projets lancé par Maison Fumetti, qui m’a retenue », explique l’autrice, diplômée en 2018 des Arts décos de Strasbourg et aujourd’hui Parisienne. Dans ses cartons : une bande dessinée imaginée pendant le premier confinement au printemps 2020 et intitulée « Là où dorment les géants ». « Cette résidence, c’est une bulle pour pouvoir travailler dessus, poursuit Maurane. Après le premier confinement, du fait d’un job alimentaire, d’engagements à gauche et droite, je n’arrivais plus du tout à m’y remettre. »

Ateliers et rencontres

Outre l’appartement, Maison Fumetti met à disposition de ses résidents un atelier et ses ressources propres (bibliothèques, ressources juridiques…). Maurane va en contrepartie mener des ateliers pour différents publics, et participera à une rencontre Antipasti et au festival Fumetti.

« L’objectif est d’avoir bien avancé sur le projet, fini mon scénario et mes recherches graphiques, entamé voire fini le story-board. Je n’ai plus qu’à lancer la machine ensuite ! » Ce nouveau roman graphique sera, comme le premier, publié par Le Lombard. Dans l'immédiat, depuis son arrivée de Paris, Maurane découvre la ville à son rythme, et profite de son séjour pour conforter son réseau, en rencontrant les auteurs et autrices locaux. « Dans le milieu de la BD, Nantes est un des grands pôles reconnus et une destination pour les jeunes diplômés, avec Paris et Marseille. »