2021-06-18T11:13:17Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/basket%20fusion%20NRB%20BCSP/basket%20rez%c3%a9675.jpg

Actualités Publié le 18 juin 2021

Basket : Le NRB et le BCSP ne font plus qu’un à Rezé

Le Cercle Saint-Paul Nantes Rezé Atlantique Basket (CSPNRAB) est né ! Présentation de cette nouvelle entité issue de la fusion du Nantes Rezé Basket (NRB) et du Basket Club Saint-Paul Rezé (BCSP).

De gauche à droite, Mamadou Cissé, entraîneur, Pascal Jubier président et Séverine Aillerie, vice-présidente. ©Patrick Garçon
De gauche à droite, Mamadou Cissé, entraîneur, Pascal Jubier président et Séverine Aillerie, vice-présidente, devant la salle de la Trocardière. ©Patrick Garçon

Le rapprochement était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines déjà. Il est désormais officiel. Le Nantes Rezé Basket (NRB) et le Basket Club Saint-Paul Rezé (BCSP) se regroupent sous la même bannière : le Cercle Saint-Paul Nantes Rezé Atlantique Basket (CSPNRAB) qui évoluera en Ligue 2  la saison prochaine. « Il a fallu se mettre d’accord rapidement sur un nom pour la date du 3 juin (il peut encore être modifié, NDLR). On a conscience que celui-ci est compliqué. C’est pour cela que nous gardons la marque des Déferlantes », sourit Séverine Aillerie, vice-présidente de la nouvelle entité et ancienne responsable de la communication du NRB.
Cette fusion, bouclée « dans une relative urgence », était « essentielle », reconnaît Pascal Jubier, le président. « La descente du NRB a accéléré le processus de regroupement. Avoir deux équipes à quelques kilomètres de distance évoluant en Ligue 2 était aberrant. Nous sommes arrivés à une conclusion qui normalement satisfait tout le monde. »

Mamadou Cissé prend les reines de l’équipe

En pratique, le bureau directeur de la nouvelle entité rassemble 13 personnes issues du NRB et du BCSP « afin d’avoir une gestion collégiale. » Élu pour une durée de 3 ans, il a pour ambition « d’être rassembleur, de fédérer autour de l’équipe pour l’aider à monter dans l’élite. Et évoluer à la Trocardière, remplir au maximum la salle sera un défi supplémentaire
Un challenge de taille confié à Mamadou Cissé qui prend la direction de l’équipe. L’ancien entraîneur du BCSP a lui aussi dû travailler dans l’urgence pour constituer un groupe compétitif, alors que la plupart des effectifs de Ligue 2 sont bouclés en janvier ou février. Il pourra s’appuyer sur un groupe resserré de 13 joueuses pour défendre les couleurs de Rezé : « Il va y avoir de la concurrence, ça peut être une bonne chose pour élever le niveau », conclut-il. Suffisant ? Début de réponse fin septembre pour la reprise du championnat.

À noter

Le budget du Cercle Saint-Paul Nantes Rezé Atlantique Basket s’élève à 800 000 euros.
Le logo du club sera soumis au vote du public prochainement.

Tout savoir sur le sport de haut niveau