2021-12-10T10:48:28Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/sports/Sporting%20Club%20de%20Nantes/sporting675.jpg

Actualités Publié le 10 décembre 2021

Foot : Les panthères du Sporting Club de Nantes sont prêtes à rugir

Le club aux près de 400 licenciés développe sa section féminine. Basées à Malakoff, au Stade de la Roche, les panthères sont entraînées par Gwen Cornu, connu pour avoir fondé et dirigé le FC Nantes féminin.

17 joueuses évoluent aujourd'hui au Sporting Club de Nantes.
17 joueuses évoluent aujourd'hui au Sporting Club de Nantes.

Les projecteurs du Stade de la Roche à Malakoff percent l’obscurité. À proximité du terrain, dans le club-house, la musique résonne. Les allées et venues se font de plus en plus nombreuses. L’humidité de cette soirée du 9 décembre n’a pas refroidi les ardeurs des jeunes footballeuses et footballeurs en herbe – et de leurs parents - venus en nombre pour assister à la présentation du projet du Sporting Club de Nantes. Son nom de code : #PinkPantherProject. Ambitieux, celui-ci entend développer la section féminine du club, fondée il y a quatre ans maintenant. Son président, Jérémy Hadjres, par ailleurs ancien recruteur au FC Nantes, résume : « Nous pensons qu’il est possible d’avoir une autre grosse structure féminine derrière le FCN ».

Clara Matéo en marraine

La direction du Sporting – qui a vu bondir ses licenciés (de 30 enfants il y a 10 ans, à près de 400 aujourd’hui ) - veut s’appuyer sur l’effervescence autour de la pratique du ballon rond à Malakoff (un licencié sportif sur deux). Et notamment chez les filles ! Elles sont 17 panthères cette saison à représenter fièrement Nantes en Départementale 3, sous la direction de Gwen Cornu. Toutes rêvent aujourd’hui de suivre les pas de Clara Matéo, joueuse professionnelle au Paris FC et internationale française. La Nantaise saura les guider puisqu’elle a accepté de devenir la marraine du club.

« La porte est ouverte à toutes les joueuses, même celles qui ont aujourd’hui des difficultés, annonce Gwen Cornu, connu pour avoir fondé et dirigé, de 2012 à 2016, la section féminine du FC Nantes. Notre but est de faire progresser tout le monde ! ». Car comme le rappelle Jérémy Hadjres, le Sporting Club de Nantes - club signataire de Cité foot – avance avec « un plan de développement de la section féminine sur 5 à 10 ans. On souhaite, à court et moyen terme, consolider l'existant avec un renfort de nouvelles joueuses afin d’assurer les montées de niveaux. L’idée, c’est que dans 3 ans, les jeunes filles qui nous rejoignent aujourd’hui puissent pointer le bout de leur nez en senior et ainsi assurer la continuité. » Une équipe senior qui affronte Campbon ce dimanche, sur le terrain synthétique nouvelle génération du Stade de la Roche. Coup d’envoi à 15 heures.