2022-10-05T09:08:56Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/maison%20aidants/maison-aidants-22-800.jpg

Et si vous étiez vous aussi un aidant ?

Actualités - Mis à jour le 05 octobre 2022

Le 6 octobre, c'est la journée nationale des aidants. Si vous aidez une personne de votre entourage, vous faites peut-être partie des 8,3 millions de personnes qui remplissent ce rôle. Explications avec Virginie Portais, responsable de la Maison des Aidants.

Proche du Jardin des Plantes, la maison des aidants accompagne les proches aidants de personnes fragilisées par l'âge ou une maladie neuro-évolutive. © Rodolphe Delaroque
Proche du Jardin des Plantes, la maison des aidants accompagne les proches aidants de personnes fragilisées par l'âge ou une maladie neuro-évolutive. © Rodolphe Delaroque

Qu'est-ce qu'un aidant ?

Il existe une définition officielle, dans le cadre de la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement. Mais ce que j’aime à dire, c’est qu’à partir du moment où on se fait du souci, où on s’inquiète pour le quotidien d'un proche, qu'on répond à ses besoins d'aide pour les démarches administratives, pour les repas, la gestion du quotidien, que l'on cohabite ou non,... on est aidant. Et ce dès lors qu'on a cette charge, cette volonté d’accompagner son proche pour favoriser son quotidien. On reste aidant même quand le proche entre en structure d'accueil. Les relations sont différentes, il faut trouver sa place par rapport à l'équipe soignante. Et ce n'est pas forcément la famille, ça peut être un voisin. On peut accompagner un voisin à des rendez-vous médicaux, passer voir si tout va bien quand les volets sont fermés... et donc être un aidant. C'est d'ailleurs difficile d'estimer le nombre d'aidants car il n'y a pas de statut officiel, et les gens ne se reconnaissent pas toujours comme tels. 

Quels sont les risques induits par ce rôle pour les aidants ?

Dans beaucoup de situations, c'est l'épuisement physique et psychologique. L'énergie dépensée dans l'accompagnement d'un proche est importante. Cela se fait parfois au détriment de sa propre santé, de sa vie sociale, de ses loisirs. Cela peut entraîner une rupture dans la vie et donc des fragilités. C'est d'autant plus vrai aujourd'hui du fait des difficultés de recrutement dans le secteur médico-social. Quand il n'y a pas d'intervenant professionnel, les tâches reviennent aux aidants. Et ça peut être renforcé par la difficulté à trouver des places en hébergement.

Pourquoi est-ce important de faire comprendre aux aidants qu'ils le sont ?

Souvent les aidants font appel à nous quand ils sont déjà en situation d’épuisement, déjà fragilisés. Ils nous sont parfois orientés par un médecin. Souvent ils nous disent qu'ils ne ressentent pas le besoin d'un soutien, mais on aimerait avoir une démarche préventive, avant la situation d’épuisement. Si j'ai un message à leur faire passer, c'est celui-ci : pensez à vous informer, à prendre du temps pour vous, à échanger avec d'autres aidants pour anticiper les aides à mettre en place et prévenir le risque d’épuisement.

Un forum à destination des aidants

Organisé par la Maison des Aidants, le forum des aidants se tient le 6 octobre 2022, de 13h à 17h au Salon Mauduit / Pôle associatif Désiré-Colombe, 10 rue Arsène-Leloup à Nantes. L'objectif : rassembler en un même lieu tous les services permettant de trouver du soutien, du répit, un conseil. Une conférence sur la santé des aidants sera proposée à 14h et 16h pour leur donner des clefs pour prendre soin de leur santé.