2022-12-22T11:17:59Z https://metropole.nantes.fr/files/images/actualites/egalite-sante-solidarite/ville%20amie%20des%20aines/evad/seniors-evad-autonomie-22-800.jpg

Evad, une équipe pour lutter contre l'isolement et prévenir la perte d'autonomie

Actualités Publié le 22 décembre 2022

Créée en juin 2022 à titre expérimental, l'Équipe de veille et d'accès au droit (EVAD) propose aux seniors une veille régulière par téléphone et/ou lors de visites à domicile. Une manière de favoriser le lien social et l'accès au droit.

Pour lutter contre l'isolement et la perte d'autonomie, l'équipe Evad mène des visites à domicile. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
Pour lutter contre l'isolement et la perte d'autonomie, l'équipe Evad mène des visites à domicile. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole

30 minutes dans le C2, direction Nantes Nord, quelques hectomètres à pied et Emmanuelle Moreau active l'interphone. Quelques minutes plus tard, Mme Corcuff, 88 ans, ouvre la porte de son appartement du quatrième. L'échange est cordial, les deux femmes se connaissent. Après un petit échange sur la santé de Mme Corcuff, Emmanuelle Moreau lui demande si elle fait des chutes, si elle est équipée de téléassistance. « Non, je suis encore un peu jeune pour ça ! », rétorque en souriant l'octogénaire avant de détailler ses activités (ateliers mémoire, gym douce), ses visites chez le kiné, comment elle fait ses courses, ses liens avec son entourage. L'échange se termine par la question du logement. Mme Corcuff est locataire d'un logement bleu de Nantes Métropole habitat « J'ai juste des problèmes avec mes volets roulants, mais je me plais bien ici. Mon logement est à la bonne taille. »

Accompagner l'avancée en âge

Mme Corcuff raccompagne sa visiteuse du jour à la porte. L'échange a duré une quarantaine de minutes. « Cela permet de les informer de ce qui existe avant la perte d'autonomie. Il peut y avoir une chute, une maladie qui accélère la perte d'autonomie. L'idée est d'être toujours en amont, d'accompagner l'avancée en âge. » Emmanuelle Moreau, chargée de coordination veille et prévention seniors, fait partie d'EVAD (Equipe de veille et accès aux droits), une équipe expérimentale du CCAS de Nantes lancée en juin dernier et dont la mission est de lutter contre l'isolement et de prévenir la perte d'autonomie des seniors. Elle est composée de cinq personnes : deux chargées de coordination veille et prévention seniors, deux assistantes de prévention et accès aux droits seniors et une responsable. L'équipe assure des visites à domicile et une veille téléphonique régulière. « Parfois ils nous posent des questions auxquelles on n'a pas tout de suite la réponse sur les aides dont ils peuvent bénéficier. Ce n'est pas facile pour eux de se retrouver dans la multitude de dispositifs et d'activités de proximité. Alors on cherche et on revient vers eux. »

Emmanuelle Moreau fait quatre à cinq visites à domicile par semaine. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
Emmanuelle Moreau fait quatre à cinq visites à domicile par semaine. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
Ce jour-là, elle rend visite à Mme Corcuff, 88 ans, résidente d'un logement bleu à Nantes Nord. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
Ce jour-là, elle rend visite à Mme Corcuff, 88 ans, résidente d'un logement bleu à Nantes Nord. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
La discussion permet à Emmanuelle Moreau d'évaluer si les personnes auxquelles elle rend visite souffrent d'isolement. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
La discussion permet à Emmanuelle Moreau d'évaluer si les personnes auxquelles elle rend visite souffrent d'isolement. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
C'est avant tout un travail d'écoute, très apprécié des personnes visitées. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole
C'est avant tout un travail d'écoute, très apprécié des personnes visitées. © Jean-Félix Fayolle pour Nantes Métropole

Établir un lien de confiance

« Les premières visites ? Ce n'est pas toujours facile, convient la chargée de coordination veille et prévention seniors. Parfois les personnes sont méfiantes, parfois elles ne sont pas là, elles ont oublié, et il faut repartir. Mais je m'appuie sur ce que je vois dans l'appartement, sur leurs activités... pour lancer la conversation et établir un lien de confiance. » Chaque semaine, elle effectue quatre à cinq visites, sans compter les heures passées au bureau. Pas de tout repos, mais la mission lui plaît. « J'ai travaillé huit ans en Ehpad, et je ne m'y retrouvais plus. Ce que je fais aujourd'hui me permet de prendre le temps nécessaire pour échanger avec les gens . Et on voit bien que c'est un besoin pour beaucoup d'entre eux, même si ce n'est qu'un appel. Il y a beaucoup de reconnaissance. »

L'équipe EVAD assure aussi le suivi du dispositif bien vieillir qui permet aux seniors qui vivent à domicile de fréquenter les activités proposées en Ehpad, dans les résidences autonomie, d'avoir accès aux restaurants intergénérationnels... « 210 personnes environ en bénéficient, dont 140 qui participent plus ou moins régulièrement à des activités, note Emmanuelle Charbonneau, responsable de l'équipe EVAD. Et les autres reçoivent le programme. » L'équipe suit également une partie des locataires de logements bleus (logements adaptés, permettant le maintien à domicile). Une veille sociale est aussi proposée aux personnes isolées repérées par les partenaires internes ou externes au CCAS de Nantes.

Vous souhaitez bénéficier du dispositif EVAD ?

L'équipe est joignable par téléphone au 02 40 99 28 45 et par courrier électronique : evad@mairie-nantes.fr